Décembre 2017 :
La poétique du climat, "notre ressenti", la perte alarmante de la biodiversité, protéger les sols, les faits scientifiques : 4 vidéos, un podcast, un article, le Manifeste de Ceve IdF, le Manifeste du Muséum d'Histoire Naturelle et 1 livre sur le Souci de la Nature, pour expliquer l'urgence d'adapter la ville aux dérèglements climatiques.
L'urgence de sauvegarder des îlots de fraicheur en pleine terre arborée.
L'urgence de se reconnecter à la Nature, à une biodiversité ordinaire en ville, permettre le passage des espèces, sensibiliser, respecter et revivre au contact de la Nature : un besoin anthropologique dès le plus jeune âge... Développer les Sciences participatives, observer, mettre en œuvre la méthode scientifique...

- par Jacques Gamblin : "Climat, Notre ressenti",

- par Nicole Ferroni en 3min30 : "Planète et COP23 : vite, prenons l'appel avant que...",

- après l'appel sans précédent, contre la dégradation catastrophique de l’environnement le 13 novembre 2017 de quelque 15000 scientifiques issus de 184 pays, spécialistes de climatologie, biologie, chimie, physique, agronomie, océanographie.

- par Philippe Descola, anthropologue, directeur de la Chaire Anthropologie de la Nature au Collège de France, Médaille d'or du CNRS (2012) : "Pour un nouveau monde écologico-politique",

- par Luc Abbadie, directeur, Institut d’Ecologie et des sciences de l’Environnement de Paris (iEES Paris) : "Changement climatique : quelles perspectives pour le milieu urbain?",

- par Audrey Muratet, Natureparif : "La biodiversité urbaine et la trame verte et bleue en ville" .

Leçon d'humanité et raisonnement éthique et égalitaire par Albert Jacquard :

"Albert Jacquard avait choisi "d'être dans le camp de ceux qui réagissent".

 

Et émerveillement vers la diversité du monde animal...

L'écrit pourrait changer le monde : "au commencement était le verbe" ou les Mots.

Avant chaque décision à prendre il faut se demander si elle est bonne uniquement pour moi et pour ma famille ou pour Tous?

Un monde fini ? Le développement économique face à la crise environnementale depuis les années 1960

Dominique Pestre, EHESS

Lien vers la vidéo : http://bit.ly/2Dp0uHF

Cette conférence entend décrire la variété des solutions proposées, mais aussi leur piètre efficacité comme les raisons permettant d’en rendre compte. Au cœur sont le refus de considérer la question des limites de Gaïa, l’autonomie des mondes économiques globaux et la marginalisation du politique.

En illustration ci-dessous : extrait des exponentielles!!!

« Inventons la métropole du Grand Paris » (Janvier 2017)
 
ZONE A DÉFENDRE
 
Notre Manifeste de Gentilly :
"Un spectre hante la banlieue : le spectre des espaces verts.
Toutes les instances des vieilles administrations se sont unies en une Sainte-Alliance pour traquer ce spectre : la Métropole Grand Paris et les maires de banlieue, les investisseurs , les promoteurs de France et les fonds de pension européens.
Quelle est  l’opposition verte qui n’a pas été accusée de laxisme par ses adversaires au pouvoir ? Quels sont les politiciens qui n’ont pas renvoyé à leurs adversaires de droite et de gauche l’épithète infamante de prédicateur vert ?
Il en résulte un double enseignement.
Déjà l’écologie est reconnue comme une puissance par toutes les formations de la métropole parisienne tournées vers l’avenir.
Il est grand temps que les défenseurs  du cadre de vie exposent à la face du monde entier leurs conceptions, leurs buts et leurs tendances ; qu’ils opposent au conte du spectre de la menace verte un front uni et déterminé.
C’est à cette fin que des habitants de Gentilly du plateau Mazagran se sont réunis dans un collectif « coeur de Plateau » en exprimant une communauté d’objectifs concernant la préservation du patrimoine bâti et non bâti."
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now