Notre vision - Enjeu n° 5

Harmonie du paysage et intégration patrimoniale

Aménités environnementales - Cohérence territoriale géologique, écologique et paysagère

Définition : "Une aménité environnementale est tout aspect de l'environnement appréciable et agréable pour l'humanité, dans un lieu ou site particulier."

Mettre en valeur ce paysage, ne pas le défigurer !

"Les aménités environnementales sont l’ensemble des bienfaits que procure la nature pour l’homme. La biodiversité en ville concourt à ce sentiment de bien-être. Des études de psychologie attestent désormais de cette relation bénéfique de la nature pour l’homme.

Il convient maintenant de repenser la ville en prenant en compte ces paramètres au moment où un premier label étudie ces aspects dans les projets de construction." Dans "Nature en ville et aménités environnementales"

"Certains territoires présentent – du point de vue des aménités mises en valeur par la loi Voynet, une valeur et un attrait particuliers (liés au type d’agriculture, aux éléments naturels ou bâtis, mais aussi à des représentations ressenties, symboliques, culturelles ou sociales). L’agrément de ces territoires s’analyse dans un contexte global où la diversité et les valeurs reconnues seront déterminantes (la diversité des sites, des paysages, des situations, qui s’oppose à l’uniformité, est richesse et source d’équilibre).

Paradoxe : les aménités sont devenues un facteur reconnu d’attractivité et de développement des territoires, voire de richesse économique indirecte et pour le futur, associées au dynamisme et au savoir-faire des structures d’accueil et des opérateurs."

(Ref. : Maresca B., Poquet G., Picard R., Dujin A., Fournier E., Mordret X., 2008, Les retombées économiques et les aménités des espaces naturels protégés, étude conduite par le CREDOC à la demande de Parcs nationaux de France)

La Loi Voynet est à l'origine des dispositions originales telles que la mise en place d’un réseau national de corridors biologiques.

Ainsi au seizième siècle déjà, Nicolas Le Huen s'exprimait ainsi (en 1517) à propos du mont Liban : « c'est un mont de beauté et d'aménité : les cèdres très hauts et autres arbres verdoyants, en très grande multitude et merveilleuse procérité, des herbes la continuelle viridité, des oiseaux le chant amoureux par différentes curiosités, favorise » [...]. Le mont Liban « est de grande dignité et magnificence car entre les monts d'Arabie, Phénicie et Syrie, le mont du Liban, la sublimité en fécondité, en aménité, et de très bon air la salubrité, tient la seigneurie ».

Directives à prendre en compte pour la protection du paysage : patrimoine bâti et non bâti de l'îlot vert
La Convention de Faro place la personne au centre d’un concept élargi et transversal du patrimoine culturel, elle met en exergue la valeur et le potentiel du patrimoine culturel comme ressource de développement durable et de qualité de la vie et elle reconnaît que toute personne a le droit de s’impliquer dans le patrimoine culturel de son choix comme un aspect du droit de prendre librement part à la vie culturelle, droit consacré par la Déclaration universelle des droits de l’homme des Nations Unies (1948). Ces principes sont énoncés en préambule de la convention.

Politique des paysages menée en France (par le Ministère de l'Environnement, de l’Énergie et de la Mer) : "Le paysage est un élément important de la qualité de vie des populations : en ville, à sa lisière, à la campagne, dans les territoires dégradés comme dans ceux de grande qualité, dans les espaces remarquables comme dans ceux du quotidien, etc.
Le paysage joue un rôle majeur dans l’épanouissement de chacun et le vivre ensemble. Enjeu d’attractivité pour les territoires, la qualité des paysages est aussi un emblème de la France à l’international."

Lien : http://www.developpement-durable.gouv.fr/politique-des-paysages

Textes de référence :

Le Comité directeur de la culture, du patrimoine et du paysage (CDCPP) exerce la responsabilité des activités liées à la culture, au patrimoine et au paysage et veille à leur mise en œuvre.

Site Web Culture et patrimoine culturelle.

"L’action du Conseil de l’Europe en matière de patrimoine culturel vise à promouvoir la diversité et le dialogue à travers l’accès au patrimoine, support d’identité et de mémoire collective et facteur de compréhension mutuelle entre les populations."

Site Web Convention européenne du paysage

Paysage, miroir de l'homme.

Convention européenne du paysage : "Élément essentiel du bien-être individuel et social comme de la qualité de vie des populations, le paysage contribue à l’épanouissement des êtres humains ainsi qu’à la consolidation de l’identité européenne. Il participe de manière importante à l’intérêt général, sur les plans culturel, écologique, environnemental et social, et constitue une ressource favorable à l’activité économique, avec le tourisme notamment."

"La sensibilisation est donc une question clé afin que les citoyens participent au processus décisionnel affectant la dimension paysagère du territoire dans lequel ils vivent."

Pourquoi une convention sur le paysage ?

Quels sont les objectifs et l’originalité de la Convention ?

La loi n° 2016-1087 du 8 août 2016 pour la reconquête de la biodiversité, de la nature et des paysages qui donne une assise juridique aux Atlas (Art. L. 350-1 B du code de l’environnement), et les positionne comme un document de connaissance partagée : sa réalisation s’opère ainsi "conjointement par l'État et les collectivités territoriales".

 

Les Atlas de paysages Méthode pour l’identification, la caractérisation et la qualification des paysages (PDF).

13 février 2017 sur le site du Ministère de l'Environnement

"La reconquête de la biodiversité, de la nature et des paysages : c'est garanti ! "

(http://www.developpement-durable.gouv.fr/reconquete-biodiversite-nature-et-des-paysages-cest-garanti). Toutes ces informations sont rassemblées sur ce site.

ACTUALITES

Loi Biodiversité : le bilan des députés, deux ans après

21/06/2018 Morgan Boëdec / Victoires-Editions

"Un rapport d'information présenté le 20 juin à l'Assemblée nationale a procédé à un suivi précis de la mise en œuvre de la loi pour la reconquête de la biodiversité, de la nature et des paysages d'août 2016. Son application est-elle à jour ? Quel avenir pour l'Agence française pour la biodiversité (AFB) ? La séquence "éviter, réduire, compenser" (ERC) gagne-t-elle en maturité ? Pour continuer d'avancer, une quarantaine de pistes et recommandations sont livrées."

Lire l'article sur le site de la Caisse des dépôts

Perpignan : quand Stéphane Bern s'émeut et interpelle Jean-Marc Pujol sur des destructions à Saint-Jacques

Travaux dans le quartier historique à Perpignan: “Ceausescu n'aurait pas fait mieux” Stéphane Bern

Juin 2018

"Le présentateur TV Stéphane Bern, spécialisé en histoire et ardent défenseur du patrimoine, n'a pas hésité à qualifier les actuelles destructions de bâtiments dans le centre historique de "scandale"."

Lire la suite sur notre site Web :

Statut de notre association

Mentions légales

Bulletin d'adhésion AGIV 2019

L'Association Gentil'îlot Vert fait partie du Collectif « Coeur de Plateau » qui  fédère des associations locales et des citoyens :

  • Association Gentil’îlot Vert (AGIV)  

  • Association Mieux Vivre sur le Plateau (AMVSLP)

  • AMAP Gentilly 

  • Les enfants d’Alphonse

  • Secours Populaire (antenne de Gentilly)

  • Association Takari Taka

  • L'Atelier des Gents

Mai 2019 : correspondant du réseau ESEN FNE (Education & Sensibilisation à l'Environnement et à la Nature de France Nature Environnement)

 

Avril 2019 : soutien au Manifeste "Pour la préservation de la qualité des paysages urbains de la couronne parisienne" avec 35 associations au 13/04/2019

Décembre 2018 : partenaire technique de l'Agence Régionale de la Biodiversité Ile de France (ARB - îdF)

 

Octobre 2018 : membre de "Le Val-de-Marne en mouvement pour le climat"

Voir le Projet OCBO, lauréat.

Mai 2018 : Label Fête de la Nature

Octobre 2017 : Gentil'îlot vert devient membre de APPUII, Alternative Pour des Projets Urbains Ici et à l'International, est un groupe intervenant en soutien à des demandes locales et se positionnant aussi à l’échelle nationale pour contribuer à alimenter UNE ACTION SUR LA VILLE COOPÉRATIVE, SOUCIEUSE D’ÉCOUTE ET D’ÉGALITÉ.

Septembre 2017 : Gentil'îlot vert devient membre de France Nature Environnement 94 (FNE 94)

Juillet 2017 : Gentil îlot vert est membre fondateur de Ceve Ile de France

Coordination de protection des espaces verts et publics Ile-de-France qui rassemble :

des Associations et des Collectifs de : Aubervilliers, Bagnolet, Bondy, La Courneuve, Gentilly, Gonesse, Les Lilas, Montreuil, Noisy-le-Sec, Pantin, Romainville...

L’ilot vert, un Observatoire Citoyen de la Biodiversité Ordinaire (OCBO). Implanter une prairie et un verger au coeur du plateau de Gentilly, pour le développement d’un espace naturel accessible à tous dans une zone urbaine dense

AGIV Association Gentil'Ilot Vert

OCBO lauréat pour un projet exemplaire en faveur du climat dans le Val de Marne

 

Proposition d'un projet citoyen

dans le cadre de l'appel à projet du Ministère pour répondre à ces objectifs : "Mon projet pour la planète".

28 février 2018 : dépôt d'un projet dans le cadre de l'appel "Plan climat - Mon projet pour la planète" lancé par le Ministère.

Voir le projet déposé.

12 mai 2018 : Résultats du vote citoyen pour le projet OCBO

Projet des jeunes de la licence Ecopur

Voir la page du projet

Lancement d'un questionnaire citoyen

Voir la page de l'enquête

4 février 2018 : Résultats de l'enquête citoyenne.

Dimanche 27 mai 2018 :

Fête de la Nature

RDV de 14h30 à 18h000 sur l'îlot vert.

Pour voir le programme.

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now