Notre vision - Enjeu n° 6

Sensibiliser aux Objectifs de

Développement Durable (ODD)

Les ODD et les EDD : sensibilisation et enseignement obligatoires

=> Sciences participatives, EDD : éducation au développement durable, Jardin de plantes médicinales, Des promenades vertes, culturelles et scientifiques (participatif) à renforcer et construire entre CIUP et Plateau Mazagran (via la Passerelle du Cambodge en réfection), entre le Chaperon vert et et Plateau Mazagran (via passerelle qui enjambe l'A6A et le projet futur de couverture partielle de l'A6A), entre la Vallée de la Bièvre et Vallée scientifique (SCT), le Parc Pablo Picasso et Plateau Mazagran (via la Trame Verte renforcée Rue de la Paix et l'îlot vert Paix-Reims étendu...) et pourquoi pas avec Sanofi...

ODD : Objectifs de développement durable

Lien vers le site du Ministère de la Transition écologique et Solidaire.

Lien vers les 17 objectifs de développement durable à l'horizon 2030 pour assurer la paix et la prospérité pour les peuples et la planète définis par les Nations Unies (UN).

ODD5 : « Parvenir à l’égalité des sexes et autonomiser toutes les femmes et les filles » est un socle transversal à tous les Objectifs du développement durable pour 2030. L’autonomisation des femmes et des filles, la défense de leur santé et de leurs droits sexuels et reproductifs, l’élimination de toutes les formes de discrimination fondées sur le genre dans tous les domaines de la vie sociale, politique et économique, la lutte contre les stéréotypes, sont autant de leviers pour le développement durable.

 

ODD 11 : "Villes et communautés durables"

11.7 :

"D’ici à 2030, assurer l’accès de tous, en particulier des femmes et des enfants, des personnes âgées et des personnes handicapées, à des espaces verts et des espaces publics sûrs"

Notre intervention (décembre 2018) lors de la Consultation "Avec ou sans gilets jaunes, citoyennes et citoyens, exprimez-vous" sur le site du CESE :

 

Pour corriger l'écart entre les intentions législatives et réglementaires et la réalité des actions sur les territoires, et considérant que les opérations actuelles d’urbanisme ne se font sans aucune concertation avec les habitants.

 

Combattre les Inégalités environnementales liées aux inégalités sociales (zones denses métropôle)

 

Protection, developpement espaces verts zones denses et Ile de France.

Lien vers UICN France

Les solutions fondées sur la nature sont les actions qui s’appuient sur les écosystèmes afin de relever les défis globaux comme la lutte contre les changements climatiques. En effet, les réponses à apporter à ces défis dépendent, d’une manière ou d’une autre, du bon fonctionnement des milieux naturels, qu’ils soient terrestres, littoraux ou marins. Ainsi, des écosystèmes sains, résilients, fonctionnels et diversifiés permettront le développement de solutions au bénéfice de nos sociétés et de la biodiversité, dans le cadre des changements globaux.

EDD : Enseignement au développement durable

L'éducation au développement durable (EDD) permet d'appréhender la complexité du monde dans ses dimensions scientifiques, éthiques et civiques. Transversale, elle figure dans les programmes d'enseignement. Enseignants et personnels d'encadrement y sont formés et l'intègrent dans le fonctionnement des établissements. 

Lien vers le site du Ministère

"Une mission sur les sciences participatives, qui associent les citoyens aux chercheurs, a été confiée en 2015 par le Ministère de l’Education Nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche à François Houllier, alors PDG de l’Inra et Président de l’Alliance nationale de recherche pour l’environnement (AllEnvi), afin d'en favoriser le développement. Alimenté par des rencontres avec plus de 150 personnes et l'analyse des contributions de 600 internautes, un rapport a été remis dans ce cadre à Najat Vallaud-Belkacem et à Thierry Mandon le 4 février 2016. Il a donné lieu à des suites, certaines recommandations formulées ayant été mises en œuvre et ses auteurs étant intervenus face à des publics et des médias variés."

http://www.sciences-participatives.com/

Télécharger les rapports sur les Sciences participatives et la Charte...

Sciences participatives et bases de données nationales de référencement de la faune et de la flore

 

Atout des sciences participatives

Oiseaux dans la cour de récréation: évaluer l'efficacité d'un projet d'éducation à l'environnement urbain pour sensibiliser les écoliers à la faune et à la flore locales, ainsi que pour améliorer leurs connaissances et attitudes à son égard.

"Birds in the playground: Evaluating the effectiveness of an urban environmental education project in enhancing school children’s awareness, knowledge and attitudes towards local wildlife"

Article scientifique en anglais 6 mars 2018 qui conclut : "Collectivement, les résultats de cette étude mettent en évidence les multiples avantages qui peuvent découler d'une participation à une activité environnementale extérieure relativement courte. Nous croyons donc que de telles interventions, si elles sont répétées localement ou à plus long terme, pourraient améliorer l'expérience des enfants avec la nature en milieu urbain et avoir un impact positif sur l'environnement."

http://journals.plos.org/plosone/article?id=10.1371/journal.pone.0193993

Respecter et préserver notre environnement :

Un des enjeux de notre société est d’accompagner les enfants à lutter contre les changements climatiques et à trouver ensemble des solutions pour permettre à 7 milliards de personnes de vivre sans épuiser les ressources.

L’école doit offrir l’opportunité  aux élèves de s’engager dans des « défis globaux qui ont une résonance locale », comme les nomment François Taddéi qui s'engage dans l'association Bâtisseurs de possibles

 

Lire la suite : https://usbeketrica.com/article/empathie-enracinement-ecole-du-futur

Et si on analysait également les résultats de l'enquête PISA (OCDE) avec le filtre du bien-être des élèves :

Voir les « Résultats de PISA 2015 (Vol. 3) - Le bien-être des élèves » https://goo.gl/RyTDrH et plus particulièrement « L'activité physique des élèves et leurs habitudes alimentaires » https://goo.gl/K38Xg2.

Sciences et société : Répondre ensemble aux enjeux climatiques

Un rapport du Conseil Économique Social et Environnemental (CESE)

"Phénomène étudié depuis les années 70, le réchauffement climatique nécessite néanmoins un effort soutenu de recherche en vue de mieux comprendre les mécanismes à l’œuvre et d’identifier des solutions pour atténuer son développement et ses impacts.

Cette recherche, longtemps œuvre unique des chercheur.euse.s, s’ouvre depuis plusieurs années aux acteur.rice.s de la société civile (acteur.rice.s socio-économiques, environnementaux.ales, citoyen.ne.s, décideur.euse.s politiques) qui souhaitent y participer aux côtés de chercheur.euse.s demandeur.euse.s de plus d’interactions avec la société civile.

Ce dialogue devrait contribuer à une recherche plus performante sur de nombreux aspects.

Dans cet avis, le CESE formule un ensemble de préconisations visant à le renforcer et à le systématiser à travers la création de lieux, l’amélioration de sa gouvernance et sa prise en compte dans le financement de la recherche. Il recommande également l’inclusion au plus haut niveau de l’État d’un éclairage scientifique dans le processus de décision."

Développer grâce aux sciences citoyennes le dialogue entre citoyen.ne.s, associations et communauté scientifique

  • Valoriser les savoirs d’expérience, d’usage ou l’expertise citoyenne en les mobilisant plus systématiquement dans la construction des projets de recherche sur le changement climatique et les démarches scientifiques dans les territoires.

  • Développer dans les universités et organismes de recherche une mission « recherche participative »

  • fondée sur un partenariat avec des associations afin de favoriser les échanges science citoyenne - science académique.

  • Multiplier les expériences d’évaluation de la recherche par une communauté de pair.e.s étendue aux non-scientifiques."

A lire (11 octobre 2017) : http://www.lecese.fr/travaux-publies/sciences-et-societe-repondre-ensemble-aux-enjeux-climatiques

 

Voir aussi par exemple, les publications et actions de l'association Sciences citoyennes.

"Sciences Citoyennes a pour objectif de favoriser et prolonger le mouvement actuel de réappropriation citoyenne et démocratique de la science, afin de la mettre au service du bien commun."

Avec des travaux sur la Démocratisation de la science et la Déontologie de la science.

Ainsi, Gentil Ilot Vert (AGIV) avec ses actions et ses propositions : pour sauvegarder des espaces publics et verts de pleine terre. Un petit havre de calme et de fraicheur, dans un cadre de vie serein dans la zone dense, pour développer les sciences participatives, se reconnecter à son environnement, dans sa naturalité (avec sa biodiversité), lieu de mixité sociale et intergénérationnel... Des objectifs d'aménagement et participation citoyenne qui rejoignent les préconisations du Sdrif, du SRCE, du plan vert, du plan climat, de la loi sur les paysages et la biodiversité, la Charte régionale de la biodiversité... On s'y est mis avec AGIV! On est à l'interface Scientifiques, Citoyens et Décideurs. Soutenez nous! Aidez nous à développer et mettre en place un lieu conservé, partagé, dédié, central... pour Répondre ensemble aux enjeux climatiques!

 

Et mettre en place les Sciences participatives dans toutes les écoles de Gentilly. L'îlot vert après renforcement de sa naturalité sera un formidable terrain d'études et d'observations.

Vigie-Nature Ecole : http://www.vigienature-ecole.fr/

"Lancé en 2010, Vigie-Nature École est un programme de sciences participatives qui vise à suivre la biodiversité ordinaire. Pour les enseignants, c’est l’occasion de participer à un programme de recherche en s’inscrivant dans une démarche scientifique complète. Au fur et à mesure de leur participation aux protocoles, les élèves connaissent mieux la biodiversité qui les entoure et affinent leur sens de l’observation."

Observatoire National de la Biodiversité (indicateurs français de suivi) :

http://indicateurs-biodiversite.naturefrance.fr/

L’ONB est la démarche participative mise en place en 2009 pour le suivi des effets de la société sur la biodiversité et sur les interfaces entre la biodiversité et la société. À ce titre, l’ONB propose des indicateurs en éclairage de grandes questions de société relatives à la biodiversité, et les met à disposition de tous.

L’observatoire national de la biodiversité mis en place et animé depuis 7 ans par la Direction de l’eau et de la biodiversité a été transféré le 1er janvier 2017 à la nouvelle Agence française pour la biodiversité (AFB) créée au 1er janvier 2017.

Télécharger le dernier rapport sur le rapport de la Biodiversité en France :

Bilan 2017 de l’état de la biodiversité en France
"Une évolution inquiétante des espèces et un état mitigé des milieux naturels, une destruction des habitats naturels qui se poursuit, des pollutions qui persistent, des espèces exotiques envahissantes en forte progression, et des actions de connaissance, de prévention et de lutte qui s’intensifient, voilà la situation 2017 de la biodiversité mise en lumière et en chiffres par les indicateurs de l’Observatoire national de la biodiversité (ONB)."

Inventaire National du Patrimoine Naturel : https://inpn.mnhn.fr/accueil/index

Données et outils : https://inpn.mnhn.fr/accueil/donnees-referentiels

Chacun peut participer : "Les sauvages de ma rue" (étude de la biodiversité urbaine) : "Sauvages de ma rue" est un programme de science citoyenne: c'est à la fois un projet pédagogique animé par l'association Tela Botanica, et un projet scientifique du laboratoire CESCO du MNHN.

Pour en savoir plus

Le réseau Sauvages de ma rue : 

 

le schéma du réseau Sauvages de ma rue (jpg 1.61Mo)

 

Vigie-Nature : http://vigienature.mnhn.fr

 

Tela Botanica  : http://tela-botanica.org

 

Laboratoire Conservation des espèces, Restauration et Suivi des Populations :

http://www2.mnhn.fr/cersp/

La suite sur le site

L’ilot vert, un Observatoire Citoyen de la Biodiversité Ordinaire (OCBO). Implanter une prairie et un verger au coeur du plateau de Gentilly, pour le développement d’un espace naturel accessible à tous dans une zone urbaine dense

AGIV Association Gentil'Ilot Vert

OCBO lauréat pour un projet exemplaire en faveur du climat dans le Val de Marne

 

Proposition d'un projet citoyen

dans le cadre de l'appel à projet du Ministère pour répondre à ces objectifs : "Mon projet pour la planète".

28 février 2018 : dépôt d'un projet dans le cadre de l'appel "Plan climat - Mon projet pour la planète" lancé par le Ministère.

Voir le projet déposé.

12 mai 2018 : Résultats du vote citoyen pour le projet OCBO

Projet des jeunes de la licence Ecopur

Voir la page du projet

Lancement d'un questionnaire citoyen

Voir la page de l'enquête

4 février 2018 : Résultats de l'enquête citoyenne.

Dimanche 27 mai 2018 :

Fête de la Nature

RDV de 14h30 à 18h000 sur l'îlot vert.

Pour voir le programme.

Statut de notre association

Mentions légales

Bulletin d'adhésion AGIV 2019

L'Association Gentil'îlot Vert fait partie du Collectif « Coeur de Plateau » qui  fédère des associations locales et des citoyens :

  • Association Gentil’îlot Vert (AGIV)  

  • Association Mieux Vivre sur le Plateau (AMVSLP)

  • AMAP Gentilly 

  • Les enfants d’Alphonse

  • Secours Populaire (antenne de Gentilly)

  • Association Takari Taka

  • L'Atelier des Gents

Mai 2019 : correspondant du réseau ESEN FNE (Education & Sensibilisation à l'Environnement et à la Nature de France Nature Environnement)

 

Avril 2019 : soutien au Manifeste "Pour la préservation de la qualité des paysages urbains de la couronne parisienne" avec 35 associations au 13/04/2019

Décembre 2018 : partenaire technique de l'Agence Régionale de la Biodiversité Ile de France (ARB - îdF)

 

Octobre 2018 : membre de "Le Val-de-Marne en mouvement pour le climat"

Voir le Projet OCBO, lauréat.

Mai 2018 : Label Fête de la Nature

Octobre 2017 : Gentil'îlot vert devient membre de APPUII, Alternative Pour des Projets Urbains Ici et à l'International, est un groupe intervenant en soutien à des demandes locales et se positionnant aussi à l’échelle nationale pour contribuer à alimenter UNE ACTION SUR LA VILLE COOPÉRATIVE, SOUCIEUSE D’ÉCOUTE ET D’ÉGALITÉ.

Septembre 2017 : Gentil'îlot vert devient membre de France Nature Environnement 94 (FNE 94)

Juillet 2017 : Gentil îlot vert est membre fondateur de Ceve Ile de France

Coordination de protection des espaces verts et publics Ile-de-France qui rassemble :

des Associations et des Collectifs de : Aubervilliers, Bagnolet, Bondy, La Courneuve, Gentilly, Gonesse, Les Lilas, Montreuil, Noisy-le-Sec, Pantin, Romainville...

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now