DENSITÉ DE LOGEMENTS
Le 2ème quartier le plus dense de Gentilly - Un quartier carencé en espaces verts - Un quartier enclavé entre périphérique et A6A - Coupé par la voie ferrée du RER B - Perché sur un Plateau (une pente à plus de 12% pour rejoindre le seul espace vert de la ville).

Nous demandons que soit engagée une programmation urbanistique raisonnée et actualisée sur l'intérêt public de construire toujours plus, et, à densifier toujours plus le quartier du Plateau, au détriment d'un cadre de vie et de la Nature en ville (poumon du quartier pour chacun : habitants, travailleurs et passants).

Avant de bétonner notre seul espace vert de pleine terre et commettre l’irréversible, il serait primordial de réfléchir et d'évaluer où se situe vraiment l'intérêt collectif !

L'îlot vert Paix-Reims doit être conservé et renforcé ! Il ne doit pas être la victime d'une mauvaise répartition de l'existant et d'une non évaluation actualisée des besoins, par rapport à ce qu'il apporte en terme d'intérêt collectif à court, moyen et long terme.

Une synthèse sur la situation de l'ilot vert (mars 2017)

Voir ci-dessous les cartes réactualisées nouveaux logements depuis 2013 et décompte des locaux d'activités vacants.

Nous nous interrogeons

Nous nous interrogeons sur une augmentation de la densification du quartier dans un contexte où le quartier du Plateau est déjà très dense. En particulier les rues de la Paix, Benoît Malon et Raymond Lefèvre sont dans une situation d'engorgement par les piétons (8 500), sortie et quai du RER, et une très importante circulation automobile (périphérique, A6A, axes intérieurs déplacements intercommunaux, attraction station RER, déplacements de +/- proximité). Ce quartier est en carence d'espaces verts et d'équipements publics de plein air de proximité, encerclé par A6A et périphérique. L'îlot Paix-Reims est le seul espace libre public pour plus de 3000 habitants et 8500 piétons et travailleurs quotidiens.

Démonstration à suivre.

Nov. 2017 : nouveaux indicateurs de l'Observatoire des Territoires et indicateurs du Sdrif sept. 2017

http://observatoire.natureparif.fr/public/

 

Occupation du sol 2012 pour Gentilly :

télécharger le rapport complet : https://geoweb.iau-idf.fr/webapps/mos/pdf/94037.pdf

Pour 2008-2012, les principales mutations pour Gentilly (alors que de nombreux chantiers sont en cours encore en 2017 et qu'une menace d'urbaniser le seul espace vert public de pleine terre détecté pour le quartier du Plateau) sont une augmentation des surfaces artificialisées et une baisse des espaces ouverts et verts. (Voir les cartographies ci-contre)

La composante pour la Trame verte et bleue de Gentilly (iconographies ci-contre) : http://observatoire.natureparif.fr//public/srce_24_composantes_de_la_trame_verte_et_bleue_1.550000#

Indicateurs clefs pour l’aménagement régional suivi des objectifs du SDRIF septembre 2017 : https://www.iau-idf.fr/fileadmin/NewEtudes/Etude_1404/indicateurs_SDRIF_2017.pdf

 

Logements inoccupés à Gentilly (2ème plus mauvais élève de l'Ile de France)

10,3 % de logements inoccupés à Gentilly sont en fait 13 % dans le seul Quartier du Plateau : c'est le Quartier du Plateau qui place Gentilly 2ème plus mauvais élève de l'Ile de France !

 

On urbanise encore alors qu'on n'a pas rempli l'existant.

 

Il semblerait judicieux de rénover tous ces bâtiments vétustes qui ont déjà une occupation au sol en bâti, plutôt que de commettre l'irréversible en urbanisant l'Ilot vert Paix-Reims !

10,3 % de logements inoccupés en  2014 à Gentilly : un article de Rue89 place Gentilly comme le deuxième plus mauvais élève de l'Ile de France. (http://www.gpmetropole-infos.fr/ou-sont-les-logements-vides-dans-la-grand-paris/ et le document en PDF depuis leur site Web)

Définition de l'INSEE :

Un logement vacant est un logement inoccupé se trouvant dans l'un des cas suivants : - proposé à la vente, à la location ; - déjà attribué à un acheteur ou un locataire et en attente d'occupation; - en attente de règlement de succession ; - conservé par un employeur pour un usage futur au profit d'un de ses employés ; - gardé vacant et sans affectation précise par le propriétaire (exemple un logement très vétuste...).

Du coup avec un taux d'occupation de 100%, on frôlerait les 19 000 habitants d'après un calcul bête et naïf suivant les logements déjà construits ?

Scandale des 11 millions de maisons vides d'Europe

Des militants du logement dénoncent le "gaspillage choquant" de maisons vides alors que des millions de personnes demandent un abri.

 

=> Quels sont ces logements ? Combien sur le Plateau ? A qui appartiennent-ils ? Comment endiguer ce problème ? Comment valoriser ce qui est déjà urbanisé ?

Concernant les besoins en locaux à usage collectif
  • pour les Associations (optimiser le partage des locaux préemptés par la Mairie, le système de gestion des salles est-il optimal ? Comment est occupé l'ancien collège Pierre Curie ?

  • l'autorisation d'une crèche départementale supplémentaire pour la ville est acquise (discours aux voeux 2017 de Mme le Maire). Elle serait prévue  sur le quartier de Plateau - rue Kleynhoff - dans un secteur particulièrement pollué. Ne faut-il pas prévoir de construire une crèche dans un secteur (plus) sain ? Qui plus est, près du RER : un besoin évident quand les parents travaillent...

 
 
Bâtiment d'activités à louer depuis plusieurs années parfois

Rien que Rue Benoit Malon et Rue Raymond Lefebvre, à deux pas de l'îlot, il y a 4 bâtiments avec des panneaux. L'immeuble IPSOS affiche régulièrement et actuellement 4000 m2 de locaux à la location...

Chiffres réactualisés par nos soins en mars 2017 :

40385 m2 locaux inoccupés sur la ville

dont 16191 m2 inoccupés sur le Plateau !

Ci-dessous les bâtiments d'activité qui affichent "inoccupés" (à vendre ou à louer)  autour de l'îlot. Certains, comme rue Benoit Malon, affichent depuis plusieurs années.

Le logement social à Gentilly

Au 1er janvier 2013, la ville de Gentilly compte 4186 logements sociaux (soit 53%) qui se répartissent dans les 7 quartiers de la ville.

http://www.ville-gentilly.fr/cadre-de-vie/habitat-logement/le-logement-social.htm

ACTUALITÉS  récentes IdF (sur la problématique du logement)

 

11/01/ 2017 (à lire sur le site du Grand Paris) :

http://www.gpmetropole-infos.fr/logement-en-ile-de-france-la-fin-des-vaches-maigres%E2%80%89/  et le document en PDF sur leur site Web :

Logement en Île-de-France : la fin des vaches maigres ? :

"Elle entend consacrer 40 millions d’euros pour favoriser la mixité sociale en Ile-de-France en ne finançant plus de logement très social dans les communes qui en comptent plus de 30 %."

"Après Clichy-sous-Bois et Grigny, deux autres opérations de requalification des copropriétés dégradées d’intérêt national (ORCOD-IN) sont en cours de préfiguration à Mantes-la-Jolie et Argenteuil. Enfin la lutte contre la division pavillonnaire (pour lutter contre les marchands de sommeil) est en place avec la création au 1er janvier 2017 de la Société de réhabilitation pour les pavillons dégradés (SOREPAD)."

"Au total, le Conseil régional a décidé d’un plan d’investissement de 2 milliards d’euros dans les prochaines années en faveur de la politique de la ville, des quartiers et du renouvellement urbain. Outre le logement proprement dit, ce plan intègre la sécurisation des quartiers, le développement des services et des commerces de proximité, la construction d’équipements publics et les transports."

16/01/2017 : « Permis de louer » : quel accompagnement pour les communes ? : http://www.amif.asso.fr/espace-presse/communiques-de-presse/653-permis-de-louer-quel-accompagnement-pour-les-communes

"L’habitat indigne est un fléau dont souffre spécialement l’Ile-de-France, qui compte 30 à 45% des logements présentant un risque pour la santé ou la sécurité de leurs occupants. En 2010, 177 445 logements du parc privé étaient considérés comme potentiellement indignes. Face à ce phénomène, l’AMIF milite pour un renforcement de l’appareil juridique (...)"

"Avec la mise en œuvre des articles 92 et 93 de la loi pour l’Accès au Logement et à un Urbanisme Rénové (ALUR), les communes peuvent désormais définir des quartiers ou des types de logements pour lesquels une déclaration sera requise de la part du bailleur."

Pourquoi la métropole permettrait-elle de créer plus de logements ?

Lu dans l'Express :

http://www.lexpress.fr/region/la-metropole-du-grand-paris-pour-ceux-qui-n-y-comprennent-rien_1306380.html

Pourquoi la métropole permettrait-elle de créer plus de logements ?

Il faudrait édifier 70 000 logements chaque année ; on en est à 35 000.

Ce qui se traduit notamment par des prix de l'immobilier délirants.

Le rapport avec la métropole ? Aujourd'hui, ce sont les maires qui détiennent le pouvoir en matière d'urbanisme. Or, beaucoup répugnent à construire, de crainte de déplaire à leurs administrés et de ne pas être réélus.

D'où l'idée de confier le pouvoir d'urbanisme à la métropole. Plus éloignée du terrain, celle-ci est censée être moins sensible à la pression des électeurs récalcitrants.

Doit-on s'inquiéter ?

Pourtant Gentilly est une "bonne élève" en terme de densification. Chiffres ci-dessous :

 

Beaucoup de projets immobiliers sont programmées.

Autour de l'îlot vert. Immeubles en vente ou location.
Chiffres pris en compte actuellement

Comparaison au national (chiffres INSEE 2013):

Source : http://www.toutes-les-villes.com/94/gentilly.html

 

17ème ville la plus dense de France sur la surface la 36 560ème fois la plus petite...

​Comparaison du quartier du Plateau avec les villes voisines et avec les autres quartiers de la ville :

Le quartier du Plateau n'apparait pas moins dense que les autres quartiers de Gentilly.

Densité de population, Gentilly, France
Densité de population par quartier, Gentilly, France
Article du Parisien 1er janv. 2020

Article du Parisien 1er janv. 2020

http://www.leparisien.fr/val-de-marne-94/recensement-la-population-du-val-de-marne-augmente-mais-19-villes-perdent-des-habitants-01-01-2020-8227104.php "La population du Val-de-Marne augmente mais 19 villes perdent des habitants" Gentilly dans le top 10 des augmentations avec +10,14% en 6 ans.

Contexte actuel

Contexte actuel

Poster 1 : présenté à la journée CEVE IDF 10 sept 2017

Détail quartier

Détail quartier

On voit l'importance de l'emprise au sol du bâti dans le quartier du Plateau

Vue aérienne

Vue aérienne

Vue présentée sur la couverture du document de présentation du projet par MGP. http://www.inventonslametropoledugrandparis.fr/site/un-coeur-pour-le-plateau-rue-de-la-paix-rue-de-reims/

Intensité communale

Intensité communale

Dans : INDICATEURS CLEFS POUR L’AMÉNAGEMENT RÉGIONAL SUIVI DES OBJECTIFS DU SDRIF SEPTEMBRE 2017

Logements vides

Logements vides

10,3 % de logements inoccupés en  2014 à Gentilly : un article de Rue89 place Gentilly comme le deuxième plus mauvais élève de l'Ile de France. voir lien vers doc. ci-dessous.

Occupation du sol 2012

Occupation du sol 2012

Sources : Occupation du sol : IAU îdF (Mos 2008-2012) Population : Insee (RGP 2010) OCCUPATION DU SOL SIMPLIFIÉE EN 2012 Gentilly 94037

Occupation du sol 2012

Occupation du sol 2012

Légende figure précédente.

Occupation du sol 2012

Occupation du sol 2012

Détaillée.

Occupation du sol 2012

Occupation du sol 2012

Détaillée

Préserver les espaces ouverts

Préserver les espaces ouverts

Objectifs suivis du Sdrif (nov. 2017) : "5. PRÉSERVER LES ESPACES OUVERTS ET LES PAYSAGES"

Composante TVB

Composante TVB

Composante de la Trame Verte et Bleue à Gentilly. Quand les inégalités environnementales sont composées d'exposition à des facteurs aggravants en l'absence d'aménités vertes (squares, parcs..) en particulier dans le quartier Mazagran du Plateau de Gentilly.

Thermographie

Thermographie

La densité est bien visible avec l'étude en thermographie.

Couverture végétale

Couverture végétale

Indice CORINE land cover. Ministère de l'environnement

Espaces verts gentilly

Espaces verts gentilly

Une carence visible sur le Plateau. Source : Annexe ressources documentaires Assises de la ville

Les équipements publics

Les équipements publics

Une carence marquée pour le quartier du Plateau où tous les équipements correspondent in-fine aux espaces verts donc à l'îlot Paix-Reims...

Nombre d'habitants

Nombre d'habitants

Répartition par quartier

Le tissu urbain

Le tissu urbain

Différentes zones, avec les grandes tendances. D'après la ville de Gentilly dans le cadre des Assises, annexe.

Parc social de Gentilly

Parc social de Gentilly

53% de logements HLM. Source : Annexe ressources documentaires Assises de la ville

Parc social autour de l'îlot

Parc social autour de l'îlot

Il faut ajouter ceux de la ZAC Marquigny qui vient de se terminer.

Projets 2007-2015

Projets 2007-2015

Les projets immobiliers en cours sur la ville 2007 - 2015

"Les opportunités"

"Les opportunités"

Les nombreux projets d'importance programmés sur la ville. A superposer et additionner avec la carte précédente.

Cadastre Ilot Paix-reims

Cadastre Ilot Paix-reims

Etat des sous-sol

Etat des sous-sol

Plan des carrières de l'îlot Paix-Reims

Carrières sous nos maisons

Carrières sous nos maisons

Rue de la Paix

Bureaux vides quartier Plateau Gentilly

ALLER PLUS LOIN

BIBLIOGRAPHIE ARGUMENTÉE

Nombreux programmes immobiliers en cours, livrés ou programmés
Les projets immobiliers autour de l'îlot entre 2007 et 2015 ainsi que le futur projet VALOPHIS programmé au 58 rue Raymond Lefèvre à l'angle de l'îlot vert :
Programmes immobiliers quartier Plateau, Gentilly, France
Programmes immobiliers quartier Plateau, Gentilly, France
Programmes logements, Gentilly, France

Outils d'analyse du territoire :

Sur le site de l'IAU :

CartoViz, etc

Depuis le 29 septembre, le plan cadastral vectoriel est directement accessible en licence ouverte sur le site data.gouv.fr. Il est désormais diffusé officiellement par Etalab, en format GeoJSON dans un premier temps (Shape à venir), afin d’être facilement exploitable dans un SIG.

http://decryptageo.fr/le-plan-cadastral-disponible-en-open-data-sur-toute-la-france/

Sur Data Gouv. :

https://www.data.gouv.fr/fr/datasets/cadastre/

Carte ci-dessus mise à jour le 31 mars 2017 par nos soins

Autre Source : Ressources documentaires présentées sur le site web de Gentilly dans le cadre des Assises de la ville (2016 - 2017)  : cartes thématiques montrant les carences en équipement et espaces verts du Plateau ainsi que l'emprise dense du bâti, l'étroitesse des rues, à compléter avec les chiffres manquants) : http://www.ville-gentilly.fr/fileadmin/gentilly/MEDIA/Citoyennete/Assises_Ville/GENTILLY_Amenagement_cartes_thematiques.pdf

Les finances de Gentilly épinglées par la Cour des comptes

"4 rappels à la réglementation et 12 recommandations. La Chambre régionale de la Cour des comptes (CRC IDF), qui a publié ce lundi 3 juillet 2017, son rapport sur la ville de Gentilly, présenté par la ville lors du Conseil municipal de vendredi dernier, n’y a pas été par le dos de la cuillère.

 

La Chambre pointe une situation financière préoccupante, avec notamment un endettement  passé d’environ 28 millions d’euros en 2009 à près de 40 millions d’euros en 2015 et une capacité de désendettement passée de 14,5 ans en 2009 à 23,5 ans en 2015, au-delà du seuil d’alerte de 15 ans pour les communes de la même strate.

Une dégradation de la situation que la CRC IDF explique par deux facteurs. D’une part un investissement important pour mener à bien le renouvellement urbain de la commune qui ne fait pas partie des plus riches du département, avec notamment la métamorphose du secteur Chaperon vert mitoyen d’Arcueil et une reconversion importante pour accueillir de belles entreprises comme le nouveau siège de Sanofi. D’autre part une maîtrise insuffisante des dépenses de fonctionnement, notamment au niveau de celles du personnel, plus importantes que dans les villes de même strate, avec une durée du travail  inférieure à la durée réglementaire de 1 607 heures. « Bien qu’une durée inférieure à 1 607 heures soit une pratique courante dans les collectivités, elle représente un coût, puisque la différence entre durée effective et durée légale est payée, et conduit à comptabiliser en heures supplémentaires des heures qui devraient être intégrées dans le contingent d’heures normales« , pointe la CRC."

(https://94.citoyens.com/2017/les-finances-de-gentilly-epinglees-par-la-cour-des-comptes,04-07-2017.html)

Télécharger le rapport :

https://94.citoyens.com/wp-content/blogs.dir/2/files/2017/07/IDR2017-28.pdf

Au format PDF

Risques géologiques et toxicité des sous-sols

Il existe des carrières de calcaire grossier en sous-sol sur plusieurs niveaux. Carrières en mauvais état, nous sommes nombreux à avoir consolidé au 1/5ème de la surface du bâti, des consolidations couteuses. Zone de glissements de terrain.

La parcelle cadastrée n° 40 sur l'îlot vert a accueilli une usine de fonderie de plomb, puis d'autres activités polluantes (plomb, métaux lourds, arsenic... dans les carottages effectués). Comme la ville l'a indiqué aux concourants de l'appel d'offre au travers d'un document de diagnostic de toxicité, il doit être envisagée une dépollution de toute la surface végétale si cette parcelle doit être orientée vers un espace vert à ciel ouvert.

Le bailleur social VALOPHIS a acquis la parcelle n° 39 pour des logements (4 étages, suivant le PLU de cette zone).

Gentilly dans la Grande Métropole parisienne, aujourd'hui (et juste avant hier), cartographies dynamiques Cartoviz  développées par l'IAU Ile de France :

 

http://carto.iau-idf.fr/cartoviz/?id_appli=ev&x=651734&y=6857058.161459656&zoom=13

Aller dans l'onglet CARTES en haut du menu pour naviguer dans différentes thématiques

 

Ces données sont incomplètes, non mises à jour, mais, cela donne un aperçu cartographique intéressant de quelques indicateurs :

L'ÉCOSYSTÈME ENVIRONNEMENTAL

  • Cumul de nuisances environnementales

  • Le nombre cumulé de nuisances et pollutions, observé à la maille de 500 mètres 2012

  • Chaleur en ville

  • Les îlots de chaleur urbains 2012

  • Les espaces verts

  • Les espaces verts et boisés ouverts au public 2013

  • Les risques naturels et technologiques

  • Pour une culture du risque partagée et une stratégie d’aménagement adaptée 2012

LA NOUVELLE DONNE INSTITUTIONNELLE

  • Les intercommunalités intercommunalités 2017

  • Caractéristiques des communes

  • Un portrait pluriel de l’Île-de-France 2012

QUI SONT LES FRANCILIENS ?

  • L'évaluation du développement humain

  • Quel niveau de santé, d’éducation et de revenu par commune ? 2012

  • L'évolution de la population

  • Quelle croissance de 1876 à 2012 ?

L'HABITAT

  • L'habitat dans tous ses états :L’occupation du sol par type d’habitat 201

  • Les logements sociaux : Part des logements sociaux familiaux dans le parc des résidences principales. 2015

  • Les quartiers prioritaires de la politique de la ville (QPV) et la TVA réduite 2016

LES DYNAMIQUES ÉCONOMIQUES

  • L'emploi : Les emplois à la commune et leurs secteurs d’activités 2012

LES MOBILITÉS ET LE TRANSPORT

  • Livraisons de marchandises : Le profil logistique de l’Île-de-France 2012

  • Le réseau ferré francilien : Les transports en commun hors bus 2015

  • Cartographie des aménagements cyclables 2015

LE TERRITOIRE

  • L'occupation du sol : Représentation en 11 postes de légende 2012

  • L'occupation du sol détaillée : Représentation en 24 postes de légende 2012

  • Base de connaissance de l'occupation du sol : La carte du Mos en 81 postes 2012

  • Comparaison de l'occupation du sol : Comparaison du MOS 2012 avec le MOS 1999 et 1982 (1982-1999-2012)

  • Les évolutions vues du ciel : Photographies aériennes 1999-2003-2008-2012

  • La carte des projets d'aménagement : Un territoire en mouvement 2016

LES ENJEUX TOURISTIQUES ET PATRIMONIAUX

  • Les sites touristiques : Les sites culturels, touristiques et de loisirs en Île-de-France 2016

  • Les sites et monuments historiques : Les espaces protégés bâtis et paysagers 2016

  • Les itinéraires de randonnées pédestres : 7 500 km de randonnées en Île-de-France 2015

Début biblio :

http://www.fne.asso.fr/dossiers/villes-et-territoires

Osons désimperméabiliser les sols
Une ville imperméable : des nappes à sec, une chaleur insupportable, des ruissellements violents
La ville doit muter et compenser l’imperméabilisation 1,5 m2 de zone d’infiltration pour chaque mètre carré imperméabilisé.
Plus de chaleur, terres plus sèches, de l’irrigation en plus
Récupérer les eaux de pluie pour arroser les espaces verts
Maintenir le couvert végétal
Réimplanter les haies
Réduire le drainage
Stop au gaspillage d’eau
Le changement climatique, c’est moins d’eau disponible
Les réseaux d’eau sont fuyards
Souvent 1 litre sur 2 n’arrive pas au robinet - Réparons les fuites des réseaux d’eau potable
Etc...
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now