Comment imaginons-nous un nouvel aménagement de l'îlot Vert?

 

 

4 octobre 2018 : Mise en ligne du LIVRE BLANC pour un ILOT VERT par le Collectif Coeur de Plateau

Mise à jour (1er novembre 2018, version finale) :

Télécharger le Livre Blanc (PDF)

19 septembre 2018

Nous avons été informé par le Département du Val de Marne que le projet OCBO a été déclaré lauréat par le jury de sélection de l'appel à projet "Soutien aux projets exemplaires du territoire du Val-de-Marne en faveur du climat – édition 2018". Les citoyens pourront voter pour leur coup de coeur entre le 7 et 25 novembre 2018 via la carte interactive : http://climatvaldemarne.fr

De fait, Gentil'îlot vert devient membre du réseau Val-de-Marne en mouvement pour le climat (réseau réunissant les acteurs de la transition écologique sur le territoire).

Une cérémonie de remise de prix aux lauréats de l’appel à projets 2018 aura lieu le 7 décembre 2018, Gentil'îlot vert présentera le projet OCBO à cette occasion.

12 avril 2018

Nous avons le plaisir de vous annoncer que le projet OCBO proposé par AGIV et ses partenaires a été retenu par le Ministère et est soumis au vote citoyen.

12 mai 2018 : Résultats et livre d'or des commentaires dans le cadre de l'appel d'offre "Mon projet pour la planète" du Ministère de la Transition écologique pour le projet citoyen OCBO.

1er avril 2018 : Projets des étudiants de la licence ECOPUR 2018 pour l'îlot vert

28 février 2018 : dépôt d'un projet dans le cadre de l'appel "Plan climat - Mon projet pour la planète" lancé par le Ministère. Voir le projet déposé.

 

4 février 2018 : Résultats de l'enquête citoyenne.

18 janvier 2018 : Questionnaire citoyen sur l'îlot vert, à l'initiative d'étudiants en Licence dans le cadre de leur projet d'études.

Répondez au questionnaire.

Premières idées en vrac collectées depuis janvier 2017 : voir la page correspondante en "Archives Initiatives et idées".

10 septembre 2017 :

AGIV a présenté 4 posters dans le cadre de la première journée CEVE IdF concluant à des pistes argumentées de valorisation. (© Rédaction Gentil'îlot vert)

Retrouver en complément les présentations, photos, retour presse sur le site CEVE IDF.

22 janvier 2017 :

Sur la valorisation des commerces gentilléens, le numérique et pourquoi pas le développement d'une économie solidaire de services. Voir nos propositions initiales.

19 janvier 2017 : (page et liens en construction, mots clefs en vrac, cliquer sur les liens actifs ou visiter les pages Biblio pour aller aux rubriques correspondantes). Voir nos propositions initiales.

 

Session Posters Agiv :

(© Rédaction Gentil'îlot vert)
Comme l’a dit Jacques Gamblin dans sa poétique du climat, notre ressenti…

« Mesdames et Messieurs, merci d’avoir écouté ce discours un peu dispersé parfois, un peu digressif mais aussi, au fond de moi jamais confus car tout est lié à jamais. Ma colère est joyeuse, ma rage entreprenante, mon idéalisme chevillé au corps, ma capacité d’étonnement sans faille et ma naïveté lucide. Quant au climat ressenti il est partout, la terre dans mon ventre, la mer sous mes bras et le ciel dans ma tête. » (http://bit.ly/2wcAD7f)

Les principaux défis

La société et l'économie doivent s'adapter à des mutations toujours plus rapides. Tour d'horizon des problèmes les plus importants.

De "Horizons" no 114 septembre 2017 (http://bit.ly/2xoVaot) /Les principaux défis/Texte: Pascale Hofmeier. Infographie: CANA atelier graphique

 
Faim de croissance

 Nous voilà confrontés à une tâche inédite, poursuit Christian Arnsperger: « Face à la destruction progressive de toutes les variables clés de la biosphère, construire une culture de la viabilité de la vie humaine sur terre passe non pas par l'arrêt de toute croissance, mais par le choix d'une croissance provisoire et sélective, qui consisterait à déterminer consciemment ce qu'on veut laisser croître et pour combien de temps." L'économiste en appelle ainsi à une véritable "transition anthropologique", rendue possible précisément par la plasticité de notre nature. "Évidemment, il nous faut aujourd'hui mener ce projet autrement qu'à travers le constructivisme imposé par le haut par les mouvements totalitaires. » (http://bit.ly/2eYbSQS). Dans "Horizons" no 114 septembre 2017 (05/09/2017)

 

Les 4 posters de Gentil'ilot vert à la 1ère journée de CEVE-IDF

Il manque parfois certaines sources mais elles se retrouvent dans les différents posts ou sur le site Web (pas de tentative d'appropriation, des textes utiles pour argumenter le propos, nos excuses aux auteurs) (https://www.ilotvertgentilly.com/).

Poster n° 1 : "Gentilly : contexte actuel"

Inégalités environnementales et sociales sont étroitement liées en Ile de France (IAU, juin 2017 : http://bit.ly/2wuvFxG)

"Pour sauver les banlieues il faut contenir l'expansion urbaine" (Jean Nouvel, mars 2017 : http://lemde.fr/2o7NzDr)

Poster n° 2 : "Les bienfaits de la Nature en ville / La place de l'enfant dans la ville / L'usage de la ville par le genre"

A l'heure du boom démographique et du dérèglement climatique et d'une perte de la biodiversité alarmante

Ci-dessus : extraits des articles : "L'eau et la nature en ville à l'heure du changement climatique" de Carlos Moreno (21 juin 2017) (http://www.latribune.fr/regions/smart-cities/la-tribune-de-carlos-moreno/l-eau-et-la-nature-en-ville-a-l-heure-du-changement-climatique-740724.html). "10 propositions pour mettre le paysage à l'ordre du jour" par Par Batinfo le 13/04/17 Source : Réseau des Grands Sites de France via LP Conseil (https://batinfo.com/actualite/10-propositions-pour-mettre-le-paysage-a-lordre-du-jour-des-prochaines-elections_7436)

Poster n°3 : "Espace de biodiversité"

 

Valoriser un espace vert, ouvert, public, de plein air et de pleine terre! Propositions pédagogiques et scientifiques. Se sensibiliser et passer à l'action. Explorer et sauvegarder la biodiversité qui nous entoure.

Poster n°4 : "Changeons d'air!"

Disparition de plus de 3000 m2 d'espaces verts dans le quartier du Plateau ces dernières années et demain encore.

Un projet à construire en concertation (premières pistes) : on peut penser à organiser une concertation citoyenne sur des usages innovants en suivant cinq axes de réflexion qui répondent précisément aux objectifs d’innovation du concours de la Métropole du Grand Paris, tout en respectant nos préconisations initiales.

AXE 1 : Usage(s) proposant une dynamique économique nouvelle pour le quartier, la population de Gentilly & aux utilisateurs du réseau de transport et des gares

AXE 2 : Usage(s) proposant un développement de l’Economie Solidaire et Sociale

AXE 3 : Usage(s) proposant une dynamique pour la qualité environnementale, défi climatique, transition énergétique et qui intègre la dimension essentielle de la nature en ville.

AXE 4 : Usage(s) orienté vers le numérique, La culture, le Patrimoine et l’associatif pour une dynamique sociale et intergénérationnelle

AXE 5 : Usage (s) proposant un développement en connexion avec les acteurs franciliens et le Grand Paris.

(Extrait Draft : "Îlot Vert Mazagran : Projet citoyen d’orientations stratégiques" - Version #2 - Édition du 30 Juin 2017 © Association Gentil’Îlot Vert)

Citoyens dans l'expectative

 

A méditer, issu du livre de Frédéric Gros "Désobéir"

"Ce monde va de travers, à tel point que lui désobéir devrait être une urgence partagée et brûlante. Dans cet essai intempestif, Frédéric Gros réinterroge les racines de l'obéissance politique. Conformisme social, soumission économique, respect des autorités, consentement républicain?

C'est en repérant les styles d'obéissance qu'on se donne les moyens d'étudier, d'inventer, de provoquer de nouvelles formes de désobéissance : la dissidence civique, la transgression lyrique... Rien ne doit aller de soi : ni les certitudes apprises, ni les conventions sociales, ni les injustices économiques, ni les convictions morales.

La pensée philosophique, en même temps qu'elle nous enjoint de ne jamais céder aux évidences et aux généralités, nous fait retrouver le sens de la responsabilité politique.

A l'heure où les décisions des experts se présentent comme le résultat de statistiques glacées et de calculs anonymes, désobéir devient une affirmation d'humanité.

Philosopher, c'est désobéir.

Le livre appelle à la démocratie critique et à la résistance éthique"

(© Rédaction Gentil'îlot vert)

Contact : gentililotvert@gmail.com

Statut de notre association

Mentions légales

Bulletin d'adhésion AGIV 2019

L'Association Gentil'îlot Vert fait partie du Collectif « Coeur de Plateau » qui  fédère des associations locales et des citoyens :

  • Association Gentil’îlot Vert (AGIV)  

  • Association Mieux Vivre sur le Plateau (AMVSLP)

  • AMAP Gentilly 

  • Les enfants d’Alphonse

  • Secours Populaire (antenne de Gentilly)

  • Association Takari Taka

  • L'Atelier des Gents

Mai 2019 : correspondant du réseau ESEN FNE (Education & Sensibilisation à l'Environnement et à la Nature de France Nature Environnement)

 

Avril 2019 : soutien au Manifeste "Pour la préservation de la qualité des paysages urbains de la couronne parisienne" avec 35 associations au 13/04/2019

Décembre 2018 : partenaire technique de l'Agence Régionale de la Biodiversité Ile de France (ARB - îdF)

 

Octobre 2018 : membre de "Le Val-de-Marne en mouvement pour le climat"

Voir le Projet OCBO, lauréat.

Mai 2018 : Label Fête de la Nature

Octobre 2017 : Gentil'îlot vert devient membre de APPUII, Alternative Pour des Projets Urbains Ici et à l'International, est un groupe intervenant en soutien à des demandes locales et se positionnant aussi à l’échelle nationale pour contribuer à alimenter UNE ACTION SUR LA VILLE COOPÉRATIVE, SOUCIEUSE D’ÉCOUTE ET D’ÉGALITÉ.

Septembre 2017 : Gentil'îlot vert devient membre de France Nature Environnement 94 (FNE 94)

Juillet 2017 : Gentil îlot vert est membre fondateur de Ceve Ile de France

Coordination de protection des espaces verts et publics Ile-de-France qui rassemble :

des Associations et des Collectifs de : Aubervilliers, Bagnolet, Bondy, La Courneuve, Gentilly, Gonesse, Les Lilas, Montreuil, Noisy-le-Sec, Pantin, Romainville...

Les (biens) Communs

Publié le  14/11/2014

On parle de (biens) communs ou de Communs quand il s'agit de préserver ou d'encourager le développement de ressources matérielles (une rivière, un four à pain, une machine-outil, une semence) ou immatérielles (un savoir, un code génétique, un code logiciel, un morceau de musique).

Dans un monde secoué par les crises écologiques et économiques, l’Etat et le marché sont souvent opposés. Pourtant, lorsque des citoyens s’organisent, les oppositions entre privé et public ou entre marchand et non-marchand sont dépassées : jardins partagés, co-voiturage, logiciels libres, monnaies complémentaires, réseaux d’échanges de savoirs ou économie sociale et solidaire, le champ est large!

De quoi parle-t-on? Faut-il dire Biens communs ou Communs? Quelle est l'histoire des Communs ? En quoi permettent-ils de poser différemment le lien de l'individu au collectif ? Ce dossier propose une vue panoramique sur le sujet.

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now