Comment imaginons-nous un nouvel aménagement de l'îlot Vert ?

 

Suite : journée CEVE IDF le 10 septembre 2017, voir les Posters présentés par AGIV.

ALLER PLUS LOIN

ARCHIVES : INITIATIVES et IDÉES

Premières pistes de réflexion depuis janvier 2017
Liste à la Prévert : idées en vrac et bibliographie

 

22 janvier 2017 :

Sur la valorisation des commerces gentilléens, le numérique et pourquoi pas le développement d'une économie solidaire de services.

19 janvier 2017 : (page et liens en construction, mots clefs en vrac, cliquer sur les liens actifs ou visiter les pages Biblio pour aller aux rubriques correspondantes)

  • Mise en valeur et renforcement de la Trame verte, 5 000 m2 pour qu'un site arboré soit détecté dans CORINE land cover...

  • Renforcement du lien et partenariat avec la CIUP (écocampus), l'Oblique, passerelles au sens figuré et propre à renforcer...

  • Inventaire de la diversité biologique actuelle, suivi des corridors biologiques à renforcer, etc...

  • Développement des espaces verts de proximité, santé et plein air, santé et Nature en ville, etc..

  • Vallée scientifique : Sanofi partenaire

  • Trame bleue (aqueduc de Rungis), promenade via la passerelle du Cambodge et celle des Arts et Métiers : la CIUP, l'Oblique et côté Porte d'Orléans  (Paris 14ème) avec le réservoir de Montsouris et  dans Gentilly la Vallée de la Bièvre

  • Ateliers de Sciences participatives, sensibilisation aux sciences et à la biodiversité (COP 21), proximité avec les grands centres de recherche et universités parisiennes et de la Vallée scientifique et Paris-Saclay, ENS Paris, Institut Cochin, IUT Cachan, Museum, Sanofi, CHU Bicêtre, etc...  pour des partenariats, conférences et animations, etc...

  • Mise en valeur patrimoine culturel gentilléen avec les différentes ressources culturelles du Val de Bièvre et au-delà : les nombreuses associations sur la ville, Maison Robert Doisneau et la photographie humaniste, la Médiathèque, la société d'histoire de Gentilly et autres sociétés, les monuments classés, la future maison de l'image et du son dans les Anciens Bains douches, les écrans documentaires, etc...

  • Économie solidaire, travail solidaire, services solidaires, etc...

  • "Guichet d'accueil" (pdf - draft premières pistes et définition d'une conciergerie) attractivité / commerces et emplois locaux

  • Intercoop (coopération)https://www.a-brest.net/article7980.html  et http://www.intercoop.info/index.php/Accueil

  • "Café poussette" : lieu de vie, du quotidien pour échanger, garder un oeil sur les enfants dans un endroit calme, au plein air et dédié (https://www.francetvinfo.fr/economie/tendances/tendance-le-cafe-poussette-le-bistrot-des-familles_3214807.html).

  • La place de l'enfant dans la ville et la place de la femme (la ville suivant le genre).

  • Identité territorial et Grand Paris :

  • RER B : porte d'entrée du Grand Paris, aménagement pour améliorer les flux et l'infrastructure, déplacements urbains de Paris aux territoires franciliens (entrée sur Paris sortie vers la métropole), histoire de la ligne de Sceaux, "Ces transports que nous avons en commun", histoire de la ligne de Sceaux, partenariat à trouver avec la RATP (et SNCF) pour l'aspect culturel et du patrimoine historique, etc... Balade via la rue Raymond Lefèvre, jusqu'à derrière le Stade Charlety, le Jardin Jean-Claude-Nicolas-Forestier puis le nouveau quartier  et espaces verts le long de l'ancienne Petite Ceinture du 13e (nouvel espace vert situé dans la ZAC Gare de Rungis) : Jardin Charles-Trenet, près de la place de Rungis, qui traverse la Poterne des Peupliers ainsi que la rue Damesme pour déboucher ensuite sur la rue du Moulin-de-la-Pointe en face du Jardin du Moulin-de-la-Pointe...

  • Expositions de photos géantes le long du périphérique, dans la gare, le long des quais, sur la couverture du RER B (dont la construction semblera couler de sources pour tous, ainsi que les futures passerelles au-dessus des axes autoroutiers), etc...

  • Signalétiques à revoir (ergonomique, mise en valeur et didactique)

  • "Faire de la permaculture sur un ancien lieu de maraîchage ....et ne pas s'interdire un peu de bâti pour une maison des associations et un café solidaire ... pour la permaculture mettre en place de l'économie solidaire et y faire travailler des personnes éloignées de l'emploi (par Sophie)....

  • Théâtre en plein air (avec les associations sur la ville : la Compagnie la euille d'Or et le Plateau 31, le Conservatoire, etc...),

  • Activités sportives "douces" en plein air, jeux pour tous petits, etc...

  • Lectures en plein air,

  • Jardins collectifs, permaculture, arbres fruitiers, essences florales variées,

  • Nouvelle crèche départementale ?

  • Paysages d'entrée dans le Grand Paris et la Grande Métropole, patrimoine bâti et non bâti, etc...

  • Créer "l'Écomusée de la petite couronne et des anciens villages parisiens", en écho à la Grange Dimière de Rungis, de l'Oblique de la CIUP, de l'histoire de la banlieue, de sa construction et celle de Paris, etc...

  • Mise en valeur patrimoine historique de la petite couronne, politique du logement (des bidons villes aux HLM), anciens usages, métiers (les maraichers, les carriers, les tanneurs, les lavandières, les botanistes, etc...), paysages anciens : l'ancien Gentilly et les villages de Paris, etc.

  • Le tourisme : déjà 2 grands hôtels à Gentilly, bientôt 4..

  • Etc, etc, etc...

Que de richesses ! Que d'idées !

(Actualité Octobre 2019) Et si on réfléchissait aussi à un Territoire Zéro chomeur 

Ville en transition

Monnaie locale

Circuits approvisionnement, Emplois et Services courts

=> Connaissance + Adéquation + Visibilité de : Offre(s) et Besoin(s) sur toute la ville entre tous les acteurs qui sont (et font) dans la ville.

Nous avions déjà proposé un "Guichet accueil" avec une conciergerie (ESS), Economie circulaire et écologique, une Ressourcerie, un Café poussette, une Valorisation du patrimoine et de la culture.

La grève du chômage : la fabuleuse aventure de Territoires zéro chômeurs de longue durée (article dans The Conversation)

"(...) Ensuite, 170 chômeurs de longue durée sont rencontrés. On leur demande ce qu’ils savent et ont envie de faire. C’est la démarche inverse de celle des entreprises qui recrutent en partant des compétences dont elles ont besoin. (...)"

Nouvelle Cordée

Un film de Marie-Monique ROBIN, 2019, 114 min

"C’est l’histoire de l’expérimentation « Territoires Zéro Chômeur de Longue Durée », qui a été lancée dans l’agglomération de Mauléon (Deux-Sèvres) en 2015. À l’époque, Pierrick, Anne, Sébastien et les autres vivent dans une grande précarité. « On nous appelait les cassos », dit Philippe.

Quatre ans plus tard, ils sont salariés dans la première « entreprise à but d’emploi » de France. Et leur vie a changé. « Une vraie résurrection », dit Sylvie. À leurs côtés depuis le début de cette incroyable aventure humaine et collective, la caméra capte la transformation physique et morale – les corps qui se redressent, les sourires retrouvés, la parole qui se libère – des anciens laissés-pour-compte de l’économie dominante, qui revendiquent aujourd’hui une nouvelle manière de travailler et de vivre ensemble.

À l’heure des « gilets jaunes », un film pour montrer qu’il est possible de concilier solutions de fins de mois et de fin du monde."

https://sciencesenbobines.org/nouvelle-cordee/

Profiter que ce lieu qui voit passer la quasi totalité des habitants et visiteurs de Gentilly soit en partage...

Ne faut-il pas classer l'ilot vert au Patrimoine Historique ?

Le Patrimoine concerne habituellement les monuments historiques ou les objets d’art. Mais on peut étendre la notion de patrimoine à tout ce qui concerne l’activité humaine, celle qui modifie son environnement naturel, en principe, pour l’améliorer ou le préserver.

(Voir notre chapitre correspondant)

 

 

De la protection de la nature à la gestion du patrimoine naturel :

"Des monuments historiques aux animaux sauvages en passant par les sites naturels, les paysages ou encore le patrimoine naturel ou génétique, la société française s’est penchée sur son passé avec une intensité accrue et les pouvoirs publics ont largement traduit cette tendance en un arsenal multiforme de dispositions réglementaires et budgétaires destinées à la protection de l’« héritage commun » (1981 : 1)"

En ce sens l'association Agiv est signataire 

Avril 2019 : soutien au Manifeste "Pour la préservation de la qualité des paysages urbains de la couronne parisienne" avec 35 associations au 13/04/2019

Un peu de bibliographie

Actualités

Lois et préconisations encadrant l'urbanisme durable et "moderne" :

Programmation normalement attendue pour un site aussi emblématique. Lire : "Anatomie de l'étalement urbain" : "Il est écrit dans cet intéressant article, en particulier : "Les « normes » destinées à limiter l’étalement urbain reposent sur le triptyque « Éviter/Réduire/Compenser », une ligne de conduite érigée en doctrine par les services de l’État (inscrite dans la loi Biodiversité). Avant de construire un nouvel équipement, il convient ainsi de se demander d’abord s’il est vraiment indispensable. Ensuite, il faut chercher à réduire son impact sur le milieu naturel. Puis, en dernier recours, on songe à compenser ses effets. En pratique, constatent les chercheurs, l’application de cette doctrine est d’autant plus complexe qu’elle est mentionnée à diverses étapes des processus de décision : « au moment de la concertation, de l’étude d’impact, à travers la fiscalité, etc. »"

"Et si l’ingénierie urbaine se posait plus de questions ?"

"Plan local d’urbanisme : stop à l’urbanisation excessive !"

"Pour une approche ouverte des projets urbains"

"À lire dans metropolitiques.eu, notre analyse (avec Dominique Alba et Christian Brunner) sur les défis à relever pour l'élaboration des plans et schémas urbains. L’aménagement et l'urbanisme tel qu’ils ont pu se pratiquer dans les années 1980-1990, à partir de projets négociés entre élus et promoteurs, déroulés par les services, cela ne marche plus. La complexification des enjeux territoriaux comme la place incontournable des citoyens ne sont pas des contraintes mais des opportunités pour réinventer nos façons de penser nos villes et de les construire. Élargissons les débats, impliquons VRAIMENT TOUS les citoyens, pour un urbanisme plus politique !"

"Don't sell public assets to pay for infrastructure" (en anglais, mais traduction lisible dans google trad.) : "There are better options than selling off" Gentilly's "strategic assets. We're going to need them, forever." by Gordon Harris is a professional planner and CEO of SFU Community Trust (Canada).

 

En attendant, un très bon article de Jean Nouvel (27 mars 2017) qui pousse un coup de gueule :

« Pour sauver les banlieues, il faut contenir l’expansion urbaine »

Extraits : "Réinvestir la banlieue et y faire le choix résolu de la culture" -

"il suffit de voyager de ville en ville, tout autour de la terre, pour être frappé par la violence du saccage des paysages urbains et naturels, pour être sidéré par le mépris de la géographie, de l’histoire et de l’homme." -

"Depuis un siècle, les décisions sur ce sujet ont été prises dans une urgence répétée, à la petite semaine, à la petite échelle des communes et des mandats… Décisions déléguées le plus souvent à la technostructure et à l’administration qui ont mis en œuvre un système simpliste : l’application aveugle de règles abstraites, la ségrégation des fonctions sur des zones avec des densités et des hauteurs arbitraires."

En savoir plus sur : https://lnkd.in/dgsQWwB

La préservation de la biodiversité est aussi urgente que la lutte contre le réchauffement climatique.

 

 

Reçues sur le site Web des propositions d'initiatives à partager :

Projet de Ferme urbaine à Malakoff (dans un ancien square, 1800 m2) :

Lien page Web : http://www.malakoff.fr/fr/actualite/1eres-propositions-pour-la-ferme-urbaine-571.html

Document de l'analyse de faisabilité préliminaire : http://www.malakoff.fr/fileadmin/user_upload/mediatheque/pdf/2_Cadre_de_vie_pdf/urbanisme/Ferme_urbaine_malakoff_presentation_projet.pdf

A VOIR :
"Mainmise sur les villes"

Excellent documentaire sur la question du droit à la ville et la démocratie urbaine réalisés par Claire Laborey (2013).

 

Gouvernance contributive ?

Gouvernance contributive ?

Voir aussi la page : Notre vision - Enjeu n° 7 CONCERTATION et INGÉNIERIE URBAINE. Lien ci-dessous

Posters AGIV

Posters AGIV

Journée CEVE IDF du 10 septembre 2017.

Rêvons...

Rêvons...

Projet étudiants Ecopur

Projet étudiants Ecopur

Lien ci-dessous

Projet citoyen

Projet citoyen

Article Trelcat

Article Trelcat

Par Collectif Coeur de Plateau

Par Collectif Coeur de Plateau

Lien ci-dessous

Plan Gentilly

Plan Gentilly

L'îlot au coeur du coeur.

La Trame verte

La Trame verte

Inventaire espèces

Inventaire espèces

Lien ci-dessous

Label Fête de la Nature

Label Fête de la Nature

2018 2019 Retour en images dans nos actualités... Et sur le site de l'évènement (lien ci-dessous)

PLU contraintes

PLU contraintes

L'îlot vu du ciel

L'îlot vu du ciel

L'enfant dans la ville

L'enfant dans la ville

Lien ci-dessous

GREENH-City

GREENH-City

L’étude Greenh-City (GoveRnance for Equity, EnviroNment and Health in the City) est un projet financé par l’INCa (subvention n° RI 31-2017). Elle est portée conjointement par l’EHESP (Ecole des Hautes Etudes en Santé Publique), l’Université de Paris-Nanterre et le RfVS. Elle fait l’objet d’une convention de 2017 à 2019. Lien ci-dessous

Festival

Festival

Aire de jeux

Aire de jeux

Sourire de neige...

Sourire de neige...

Villes et marchandisations des espaces publics : Quand les citadins se mobilisent
Table ronde / "Mainmise sur les villes"

mercredi 23 mars 2016 à 18h30

"Emmanuelle Lallement, résidente critique à la Cité, clôture son séminaire sur la Ville marchande par la projection du documentaire de Claire Laborey Mainmise sur les villes, suivie d’une table-ronde réunissant chercheurs et experts de la ville.

Un voyage de Berlin à Copenhague en passant par Londres ou Toulouse, pour montrer comment les acteurs de la ville, dont les modes d’action sont empruntés à la sphère marchande, interviennent dans la fabrique matérielle des espaces publics et menacent le « droit à la ville ». Emaillé de rencontres avec des experts (la chercheuse Anna Minton, les architectes-urbanistes Jan Gehl et Frédéric Bonnet, le philosphe Thierry Paquot…), ce documentaire décrypte les rapports de force à l’œuvre et donne à voir la constitution de contre-pouvoirs de citadins à l’échelle locale. Les habitants ont-ils leur mot à dire face aux technocrates, politiques, urbanistes et promoteurs qui façonnent les métropoles ?

 

En présence de : David Mangin, urbaniste; Claire Laborey et Marc Botineau-Evreux; Julie Pollard et Charlotte Halpern, politistes ; Luc Gwiazdzinski, géographe, directeur de l'IGA, Grenoble.
 
Séance préparée et animée par Emmanuelle Lallement
"

A voir sur : http://www.citechaillot.fr/fr/auditorium/cinema/projections-debats/26135-villes_et_marchandisations_des_espaces_publics_quand_les_citadins_se_mobilisent.html

Quand le capitalisme tue la culture : la surenchère immobilière menace les commerces indépendants

25 septembre 2019

dans The Conversation

https://theconversation.com/quand-le-capitalisme-tue-la-culture-la-surenchere-immobiliere-menace-les-commerces-independants-123648

Réalisé pour Alternatiba, un documentaire de 45 minutes pour présenter des alternatives en train de se mettre en place à Montreuil :

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now