Description synthétique du projet OCBO - Observatoire Citoyen de la Biodiversité Ordinaire

 

Contexte

 

L’îlot vert à Gentilly est un îlot de fraîcheur unique pour tout un quartier. C'est aussi une réserve intermédiaire de la biodiversité ordinaire à 300m de Paris. Le premier diagnostic écologique de l'îlot a révélé en 2017 la présence de nombreuses espèces dont trois sont protégées : hérisson, chauve-­‐souris  et conocéphale gracieux. Situé sur une trame verte et bleue,  l’îlot  de  5147  m2  est  constitué  à  80%  par  des  espaces  verts  de  pleine  terre végétalisés, sous forme d’espaces publics et de friches. L’îlot vert est en superficie le 3ème espace  vert  de  Gentilly,  commune francilienne  de  la  petite  couronne  très  carencée en espaces verts avec les facteurs aggravants que sont le périphérique et l'autoroute A6a.

 

Objectifs et enjeux

 

L'association AGIV et ses partenaires proposent la constitution d'un espace naturel de pleine terre de près de 600 m2 formé par une prairie arborée et des haies vives, où les espèces constituant la biodiversité ordinaire locale pourront se développer harmonieusement. Le nouvel espace créé valorise les friches, renforce la continuité écologique et le réservoir de biodiversité dans le prolongement des espaces publics existants, en offrant à la faune locale un habitat naturel et une zone de nourrissage protégés. Afin de sensibiliser les habitants à l'environnement qui les entoure, nous proposons de faire de cet espace un Observatoire de la Nature en ville accessible à tous. L'accompagnement de professionnels (écologues, naturalistes, etc.) permettra aux publics et notamment les scolaires, de découvrir et comprendre un écosystème à différentes échelles. Des activités de sciences participatives d'identification et quantification, rapprocheront les différents publics et aborderont le rôle des constituants de l'observatoire (sol, flore, faune) au travers des cycles et des interactions qui les relient. Les observations et analyses régulières dégageront des indicateurs de l'évolution écologique de l'îlot vert au fil des saisons. Ces informations seront affichées aux abords de l'îlot ainsi que sur le site internet de l'association. Ainsi, le public nombreux qui fréquente  l'îlot  et  ses  abords,  pourra  apprécier  la  diversité  de  la  flore  et  de  la  faune présentes en ville, si proche des habitants. Sensibiliser à l'importance de la biodiversité ordinaire, c'est susciter la curiosité des habitants et favoriser des comportements vers la protection et le respect de l'environnement.

Projet complet, initial, tel que déposé dans le cadre de "Mon projet pour la planète"

Description -Contexte

L’îlot vert à Gentilly est un îlot de fraîcheur unique pour tout un quartier. C'est aussi une réserve intermédiaire de la biodiversité ordinaire à 300m de Paris. Le premier diagnostic écologique de l'îlot a révélé en 2017 la présence de nombreuses espèces dont trois sont protégées : hérisson, chauve-souris et conocéphale gracieux. Situé sur une trame verte et bleue, l’îlot de 5147 m2 est constitué à 80% par des espaces verts de pleine terre végétalisés, sous forme d’espaces publics et de friches. L’îlot vert est en superficie le 3ème espace vert de Gentilly, commune francilienne de la petite couronne très carencée en espaces verts avec les facteurs aggravants que sont le périphérique et l'autoroute A6a.

 

Objectifs et enjeux

L'association AGIV et ses partenaires proposent la constitution d'un espace naturel de pleine terre de près de 600 m2 formé par une prairie arborée et des haies vives, où les espèces constituant la biodiversité ordinaire locale pourront se développer harmonieusement. Le nouvel espace créé valorise les friches, renforce la continuité écologique et le réservoir de biodiversité dans le prolongement des espaces publics existants, en offrant à la faune locale un habitat naturel et une zone de nourrissage protégés. Afin de sensibiliser les habitants à l'environnement qui les entoure, nous proposons de faire de cet espace un Observatoire de la Nature en ville accessible à tous. L'accompagnement de professionnels (écologues, naturalistes, etc.) permettra aux publics et notamment les scolaires, de découvrir et comprendre un écosystème à différentes échelles. Des activités de sciences participatives d'identification et quantification, rapprocheront les différents publics et aborderont le rôle des constituants de l'observatoire (sol, flore, faune) au travers des cycles et des interactions qui les relient. Les observations et analyses régulières dégageront des indicateurs de l'évolution écologique de l'îlot vert au fil des saisons. Ces informations seront affichées aux abords de l'îlot ainsi que sur le site internet de l'association. Ainsi, le public nombreux qui fréquente l'îlot et ses abords, pourra apprécier la diversité de la flore et de la faune présentes en ville, si proche des habitants. Sensibiliser à l'importance de la biodiversité ordinaire, c'est susciter la curiosité des habitants et favoriser des comportements vers la protection et le respect de l'environnement.

Lieu ou adresse

18 Rue de la Paix, 94250 Gentilly, France

En quoi votre projet répond-il à l’intérêt général ?

Notre projet rassemble tous les publics autour de l'écologie et la protection de l'environnement à l'heure du réchauffement climatique. Faire connaître la biodiversité ordinaire. Mettre à la portée de tous la compréhension de phénomènes complexes, comme le fonctionnement d'un écosystème. Montrer sa fragilité et comment le protéger. Renforcer la nature en ville : montrer un exemple de réhabilitation de friches industrielles. Renforcer l'îlot de fraîcheur de tout un quartier. Renforcer la Trame Verte et Bleue à l'entrée de la Vallée de la Bièvre. Offrir un espace naturel de pleine terre pour tous les habitants d'un quartier dans un rayon de 300m. Offrir un parcours éducatif et scientifique à tous.

Quels sont vos partenaires et les autres acteurs mobilisés sur ce projet ?

Ville de Gentilly, Département du Val de Marne, Association Mieux Vivre sur le Plateau, Global Reporter, Val-de-Marne Environnement, Association Naturaliste de l'Est Parisien, AZIMUT230, VigieNature-Ecole

Quelles seront leur contribution au projet ?

Ville de Gentilly : autorisation d'utilisation des parcelles, gestion municipale du lieu, personnels municipaux formés par l'ARB. Une subvention de 2000 € a été demandée. Département du val de Marne : soutien de 2000 € demandé. Association Mieux Vivre sur le Plateau : association partenaire bénévole, organisation, animation. Global Reporter : association partenaire bénévole, animation sur les éco-gestes. Val-de-Marne Environnement : association partenaire bénévole, diffusion de l'information. Les Butineurs du Val de Bièvre : association partenaire bénévole, animation scientifique sur les pollinisateurs sauvages Association Naturaliste de l'Est Parisien : association partenaire bénévole, animation scientifique. AZIMUT230 : association partenaire bénévole, animation scientifique sur les chiroptères. VigieNature-Ecole : association partenaire bénévole, animation scientifique auprès des scolaires. Fondation Air Liquide : soutien financier de 8000 € demandé. Fondation HUMUS : soutien financier de 8000 € demandé.

En quoi votre projet est il innovant ou pionnier ?

Le caractère innovant repose sur le développement d'une zone naturelle à la sortie d'une gare RER, dans une zone urbaine très dense, pour l'intérêt de tous. C'est le premier projet porté par les citoyens, qui propose d'apprendre et de former par les sciences participatives à Gentilly. C'est la première mise en oeuvre de la Trame Verte et Bleue sur le plateau de Gentilly, en accord avec le PLU-PADD de 2007. C'est la mise en oeuvre d'éléments de la charte régionale de la biodiversité signée par Gentilly en 2015.

Comment votre projet pourrait-il être éventuellement développé à une échelle plus large ?

Ce projet d'observatoire est à l'échelle d'un quartier et d'une petite ville. L'objectif est de reproduire l'observatoire dans d'autres quartiers de la commune, ainsi que dans d'autres villes de la petite couronne parisienne. L'objectif plus général est de pouvoir décliner des observatoires de la biodiversité ordinaire dans un rayon de 500m de chaque habitant d'une métropole.

Plan d’actions détaillé

  1. Démolition d'un pavillon en ruine et d'une dalle en béton : mai-juin 2018. Travaux effectués par une entreprise spécialisée, et d'économie solidaire. Suivi des travaux et visualisation de l'absence des ruines et des gravats.

  2. Nettoyage des parcelles à partir de juin 2018, par les bénévoles des associations partenaires et les citoyens. Visualisation des déchets et élimination en décharge.

  3. Installation des nouvelles clôtures et portail : juin 2018. Travaux effectués par une entreprise spécialisée. Suivi des travaux et visualisation des nouvelles installations. Passages aménagés pour favoriser le passage de la faune d'une parcelle à une autre.

  4. Installation d'un abri ouvert en bois (tonnelle ou pergola) d'environ 20 m2 pour l'accueil et l'information du public sur l'observatoire : juin-juillet 2018. Installation effectuée par un professionnel. Animations pour informer le public. Premiers relevés de terrain de l'état initial de l'Observatoire : flore et faune. Visualisation de la nouvelle installation.

  5. Installation des panneaux d'information pour le public : description du projet et des étapes de réalisation, juin-juillet 2018. Animations autour des panneaux d'information et visualisation des nouvelles installations.

  6. Installation et répartition de la terre végétale en lieu et place de l'ancienne dalle et premiers semis de la prairie : juillet 2018. Relevé de situation et ensemencement par le public. Suivi des semis par le public.

  7. Deuxième relevé de terrain flore et faune : septembre 2018. Mise en place des ateliers de sciences participatives et programmation des animations, avec les écoles et les citoyens. Mise en place des indicateurs de suivi de la biodiversité : calendrier des relevés de terrain, pièges sonores, pièges photographiques, protocoles de prélèvements non invasifs, protocoles d'identifications et quantifications. Fabrication et installation de nichoirs pour chiroptères et oiseaux.

  8. Suivi des pollinisateurs sauvages et des chiroptères notamment. Les chiroptères comme un des indicateurs de biodiversité, soit un outil pour mener les actions suivantes : mobiliser les citoyens dans un projet de protection des chauves-souris, sensibiliser le grand public et les scolaires durant l'année scolaire 2018/2019, mettre en place des inventaires et des suivis sur la commune pour l'amélioration des connaissances sur cet indicateur.

  9. Septembre - octobre 2018 : actions de sensibilisation à la connaissance et protection des chiroptères. Présents sur le site, le suivi des chiroptères sera informatif sur l'effet de la zone naturelle : extension de la zone de nourrissage, nichage.

  10. Suivi de montée en graine de la prairie et collecte des semences : automne 2018. Identification des herbes et fleurs, évaluation des insectes, suivi photographique.

  11. Plantations d'arbres et d'éléments de haies vives : octobre 2018. Suivi photographique

  12. Fin automne 2018 : troisième relevé de terrain avant l'hiver.

  13. Mars 2019 : relevé de terrain en sortie d'hiver. Suivi des indicateurs : animations scientifiques auprès du public, suivi du calendrier et application/évolution des protocoles.

  14. Automne 2019 : récolte des graines, fauchage tardif sur tout ou partie de la prairie, mise en meule.

  15. Bilan : évaluation des indicateurs, adaptation, évolution des protocoles et analyses.

  16. Reconduction annuelle des programmes initiés en 2018, avec évolution possible.

 

Nom de la ou des structures qui porteront le projet

Association Gentil'Ilot Vert (AGIV)

Statut de votre structure

AGIV est une association loi 1901

Activités de votre structure

 

L’association Gentil’ îlot Vert a pour objet de défendre et promouvoir les espaces verts de pleine terre, l’environnement, la biodiversité, le développement durable et le cadre de vie. L’association a pour objectif l’organisation de rencontres et l’entraide entre riverains de l’îlot Paix-Reims de Gentilly, ainsi que de défendre leurs intérêts dans le cadre de ses objectifs généraux.

Documents / Articles de Presse / Illustrations

 Presentation_projet_OCBO_Page_1.jpg (371.1 Ko)

 Presentation_projet_OCBO_Page_2.jpg (257.9 Ko)

 Presentation_projet_OCBO_Page_3.jpg (399.9 Ko)

 Presentation_projet_OCBO_Page_4.jpg (670.2 Ko)

 Presentation_projet_OCBO_Page_5.jpg (491.8 Ko)

Site web ou vidéo

https://www.ilotvertgentilly.com/

Les résultats du vote citoyen et les commentaires de certains citoyens.

Sur le site du Ministère

Descriptif de l'appel à projet

Afin d’associer directement les Français aux actions sur le climat, Nicolas Hulot a annoncé lors du lancement du Plan climat, le 6 juillet 2017, un projet de budgets participatifs. A travers Mon projet pour la planète, les citoyens sont invités à proposer des projets dans les domaines de l’énergie, de l’économie circulaire et de la biodiversité.

Cet appel à initiatives citoyennes vise à soutenir et à aider à développer des actions concrètes exemplaires et innovantes, fédérant une diversité d’acteurs, notamment de la société civile, pour lutter contre le dérèglement climatique et pour améliorer le cadre de vie au quotidien, dans une perspective d’essaimage potentiel de certains projets sur le territoire national.

Le montant consacré à « Mon projet pour la planète » est de trois millions d’euros.

« Mon projet pour la planète » a pour but de :

  • valoriser les projets des citoyens s’impliquant de manière effective dans la mise en œuvre d’actions en lien avec les ambitions du Plan climat ;

  • d’associer les citoyens aux choix des actions mises en œuvre pour soutenir les innovations dans les secteurs de l’énergie, de l’économie circulaire ou encore de la biodiversité.

Cette démarche, tournée vers l’innovation, est conduite par le ministère de la Transition écologique et solidaire, l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe) et l’Agence Française pour la Biodiversité. Elle appelle la proposition de projets dans trois domaines :

 

 

Énergie

Soyez créatifs dans les énergies renouvelables et agissez pour faire des économies d'énergie…

En savoir plus

 

Économie circulaire

Imaginez des circuits de production et de consommation relocalisés et économes en ressources… 

En savoir plus

 

Biodiversité

Protégez et valorisez la biodiversité près de chez vous… 

En savoir plus

Votez pour vos projets favoris

Du 12 avril 2018 au 11 mai 2018 à 23:59

Statistiques

Chaque citoyen pourra voter pour son projet favori en cliquant simplement sur le bouton « Voter pour ». Un participant ne peut voter qu’une fois par projet mais pourra en revanche voter pour autant de projets qu’il le souhaite.

ATTENTION : pour que vos votes soient pris en compte, vous devez impérativement avoir confirmé votre inscription dans les 12h faute de quoi vos contributions ne seront pas prises en compte (pour plus d'informations rendez-vous sur la page Comment participer

Seront retenus les projets ayant recueilli le plus de votes en veillant à garantir une répartition territoriale équilibrée des projets retenus, dans la limite des enveloppes budgétaires allouées pour chacune des trois thématiques.

Phase 1 : 420 propositions éligibles sur 1174 contributions (OCBO parmi les projets éligibles)

Phase 2 : votes citoyens.

Phase 3 : 1er juin 2018 : Publication des lauréats :

Voir les 44 projets lauréats

Le projet OCBO n'est pas lauréat dans l'appel à projets du Ministère de la Transition écologique et solidaire, de l'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (Ademe) et de l'Agence française pour la biodiversité (AFB).

L'économie circulaire est un nouvel axe stratégique pour l'Ile de France.

Les projets retenus témoignent de cette orientation :

- 4 projets sur 9 déposés en Économie circulaire ont été retenus (taux de sélection = 44%).

- 1 projet a été retenu en Biodiversité sur 19 déposés (taux de sélection = 5%).

Le projet OCBO était arrivé 2ème en Biodiversité pour l'Ile de France ce qui n'a pas été suffisant mais reste très honorable.

Encore un grand merci à toutes les personnes et associations qui ont soutenues le Projet OCBO.

12 mai 2018 : Résultat des votes et les commentaires des votants.

Avril 2018 : le projet OCBO proposé par AGIV et ses partenaires a été retenu par le Ministère et est soumis au vote citoyen. "L'îlot, un Observatoire de la Biodiversité Ordinaire" à Gentilly. ​Un projet sur les parcelles E49 et E45 (600 m2)

19 septembre 2018 :

Nous avons été informé par le Département du Val de Marne que le projet OCBO a été déclaré lauréat par le jury de sélection de l'appel à projet "Soutien aux projets exemplaires du territoire du Val-de-Marne en faveur du climat – édition 2018". Les citoyens pourront voter pour leur coup de coeur entre le 7 et 25 novembre 2018 via la carte interactive :

http://climatvaldemarne.fr

 

De fait, Gentil'îlot vert devient membre du réseau Val-de-Marne en mouvement pour le climat (réseau réunissant les acteurs de la transition écologique sur le territoire).

 

Une cérémonie de remise de prix aux lauréats de l’appel à projets 2018 aura lieu le 7 décembre 2018, Gentil'îlot vert présentera le projet OCBO à cette occasion.

L’ilot vert, un Observatoire Citoyen de la Biodiversité Ordinaire.

Implanter une prairie et un verger au coeur du plateau de Gentilly, pour le développement d’un espace naturel accessible à tous dans une zone urbaine dense.

Observer pour connaître, comprendre et protéger la Nature en ville

Introduction : qu'est-ce que les Sciences participatives ?

Voir notre chapitre correspondant.

Actualités
Avancement et déploiement du projet OCBO et création de la prairie arboré
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now