Janvier 2017

PREMIÈRES RÉFLEXIONS

CONTEXTE DES CONDITIONS DE CET APPEL D'OFFRE

Afin d’ancrer notre argumentaire, en adéquation avec les « Orientations et objectifs généraux de la consultation » de l’Appel à projets « Inventons la Métropole du Grand Paris » (MGP) (http://www.inventonslametropoledugrandparis.fr/wp-content/uploads/2016/10/Orientations-et-objectifs-de-la-consultation.pdf) cet onglet présentera « Nos propositions programmatiques » prenant en compte les demandes formulées dans notre cahier des charges comme conditions obligatoires.

 

C’est en ce sens qu’au moment où cet appel à projet entre en Phase 2 (dossiers des candidats reçus par la Mairie en phase d’évaluation), nous souhaitons être consultés.

 

 

 

 

Extraits des « Orientations et objectifs généraux de la consultation » sur lesquels nous portons notre attention et formulerons des propositions :

(http://www.inventonslametropoledugrandparis.fr/wp-content/uploads/2016/10/Orientations-et-objectifs-de-la-consultation.pdf)

 

« La variété des contextes urbains proposée par les maires est propice à l’apparition d’une diversité de démarches d’innovation et de création de valeur économique, sociale et culturelle »

« …mobilité des franciliens, en particulier avec la construction du Grand Paris Express »

 

« L’ambition : incarner la vision et l’identité partagée de la MGP et participer à sa construction :

Cet appel à projets économiques et urbains innovants s’inscrit résolument dans la volonté de la métropole de construire sa vision stratégique de moyen terme dans ses différents domaines de compétences (environnement, développement économique, aménagement et habitat) et, tout à la fois, de s’engager sans attendre dans des actions opérationnelles au sein de ses territoires, dans une démarche de coordination, respectueuse des identités locales ».

 

  • co-construire une métropole innovante, durable et résiliente, solidaire et intelligente, dont la dynamique sera fondée sur sa capacité à répondre aux défis du XXIème siècle, à la fois ceux qui s’imposent au niveau mondial et ceux qui sont liés à la dynamique propre des territoires

  • développer et favoriser l’émergence d’une architecture inventive et sensible à l’originalité des territoires

  • contribuer au rayonnement artistique, culturel et social de la Métropole du Grand Paris ;

  • associer les habitants à la conception et à la mise en oeuvre des projets ;

  • anticiper les nouveaux usages et « modes de vie » à travers l’offre de nouveaux concepts, lieux et services et en privilégiant la mixité fonctionnelle et sociale

 

« Objectifs (émergence et construction de projets urbains au cœur des territoires) :

L’innovation est attendue particulièrement dans les domaines suivants : urbanisme, construction, architecture, développement économique-commerce-tourisme-artisanat, transition énergétique-défi climatique et qualité environnementale, innovation sociale et citoyenne, culture et sport, mobilité-multimodalité-logistique, numérique.

(…) l’innovation à des échelles multiples, celle d’un immeuble ou celle de la parcelle et de l’îlot.

L’innovation pourra aussi être pensée à l’échelle d’un « morceau de ville » intégrant l’espace public dans sa multifonctionnalité. En ce sens, des propositions innovantes sont attendues pour atteindre cet objectif ambitieux qui consistera à innover en termes de système urbain, et non pas exclusivement au niveau des différents objets urbains qui en seront les composantes. L’assemblage, la co-conception des objets et les process innovants seront aussi déterminants. » 

 

Axes transversaux qui seront développés dans cet onglet :

Innovation attendues / urbanisme, construction, architecture, développement économique-commerce-tourisme-artisanat, transition énergétique-défi climatique et qualité environnementale, innovation sociale et citoyenne, culture et sport, mobilité-multimodalité-logistique, numérique. Des innovations dans le domaine juridique sont également souhaitées.

 

« …échelles multiples. l’échelle d’un « morceau de ville » intégrant l’espace public dans sa multifonctionnalité. En ce sens, des propositions innovantes sont attendues pour atteindre cet objectif ambitieux qui consistera à innover en termes de système urbain, et non pas exclusivement au niveau des différents objets urbains qui en seront les composantes. L’assemblage, la co-conception des objets et les process innovants seront aussi déterminants ».

 

« Diversités territoriales et situations urbaines variées :

  • les hubs internationaux du Grand Paris, futurs quartiers des grandes gares d’interconnexion du Grand Paris Express, dotés d’une forte visibilité à l’international, concentrant des flux exceptionnels avec de forts enjeux en matière d’intermodalité et de développement et des potentiels importants d’aménagement ;

  • des centres-villes à réinventer, notamment dans leur dimension « lieu de vie-lieu d’échanges » ;

  • des sites en mutation correspondant à d’anciens sites industriels, tertiaires ou d’habitat appelés à connaître une évolution profonde ;

  • des zones d’activité économique et logistique au sein desquelles de nouveaux concepts et de nouveaux services sont à inventer dans une approche multifonctionnelle ;

  • des sites et des bâtiments patrimoniaux à valoriser et à redécouvrir ;

  • des quartiers de gares insérés dans la ville avec des enjeux de construction de la ville sur elle-même ;

  • des sites initialement dédiés à « l’arc de l’innovation » c’est-à-dire à la création d’emplois innovants ancrés dans le territoire environnant ;

  • des zones « frontières » et des « coupures urbaines » à réduire et à valoriser, etc… »

 

 

« Les défis : des innovations multiples et intégrées dans le cadre d’une démarche partenariale réinventée associant la population :

Il s’agit d’élaborer un projet qui soit innovant à la fois dans sa conception propre et dans les réponses qu’il apporte aux différents acteurs de la ville comme aux territoires.

L’innovation urbaine devra porter tant sur le fond que sur la forme :

  • sur le fond, il s’agit d’apporter des réponses novatrices dans le contenu du projet, sa programmation et ses spécificités techniques, sa création de valeur économique, environnementale, sociale et culturelle ainsi que sa contribution à la qualité de vie ;

  • sur la forme, seront concernés les procédures proposées, les modes de gestion, les formes de partenariat, la concertation, la modalité de gestion des délais et des différents temps du projet, les modèles économiques et les modalités de financement.

 

(…) nouveaux défis urbains, notamment au plan environnemental et social et dans la recherche d’un modèle exemplaire de métropole résiliente. Ainsi, au-delà de la réalisation, la gestion et la maintenance des nouveaux sites devront faire l’objet d’une réflexion spécifique accompagnée de propositions.

 

(...) En dépassant la conception seule de l’objet bâti pour s’intéresser à l’espace urbain dans sa globalité et aux mouvements qui l’animent, cette consultation souhaite susciter une nouvelle appréhension du rythme de la ville, de sa composition évolutive des espaces, du temps et des usages. Elle appelle à formuler des propositions d’intégration optimale des flux physiques et des réseaux et le développement de services urbains innovants. (...)

 

Les projets devront notamment intégrer des innovations dans un ou plusieurs des domaines suivants. Cette proposition n’est pas exhaustive mais destinée à illustrer les besoins et les attentes auxquels cette consultation pourrait apporter des réponses :

  • Urbanisme : réversibilité des espaces, mixité des fonctions, activités diversifiées et innovantes des rez-de-chaussée, espaces publics conçus en complémentarité des immeubles et de la gare du Grand Paris Express le cas échéant, intégration des services et usages urbains en amont, conception et gestion de la ville, conception de l’espace social, enjeux liés à la reconstruction de la ville sur elle-même

  • Construction : procédés, matériaux et modes constructifs innovants, construction numérique, bien-être par l’immobilier…

  • Architecture et patrimoine : réversibilité des affectations, mixité fonctionnelle au sein d’un même immeuble, introduction de fonctionnalités nouvelles, place de la lumière, du végétal

  • Développement économique, tourisme, commerce, artisanat : offre de services innovants aux entreprises, à la population, aux utilisateurs du réseau de transport et des gares. Intégration l’économie collaborative. Développement de services urbains innovants et accompagnement d‘usages urbains innovants. Développement de commerces novateurs (structure et contenu des commerces, sociabilité et animation …)

  • Transition énergétique, défi climatique et qualité environnementale : produire et consommer à l’échelle locale, économie circulaire (préservation, recyclage et valorisation des ressources à l’échelle locale, gestion et valorisation des déchets …), réseaux intelligents, résilience et adaptation au changement climatique, gestion de l’eau, nature en ville, qualité de vie

  • Innovation sociale et participation citoyenne : anticiper et héberger les nouveaux modes de vie, intégrer les nouvelles manières d’habiter, les projets citoyens, la vie associative

  • Culture : révéler les énergies et les singularités de chaque territoire

  • Multimodalité et mobilité : augmenter le rayonnement du Grand Paris Express par la connexion « intelligente » (connexions physiques et numériques) aux autres modes de transports en commun mais aussi particuliers (vélo, marche à pied …) et collaboratifs (auto et vélo partage,…), intégrer les mobilités dans la conception des nouveaux espaces urbains, intégrer les enjeux de la logistique urbaine

  • Numérique : développer les services numériques urbains de demain, y compris dans le domaine de l’intermodalité. Développement de la smart city, création d’objets urbains hybrides (datacenters…), utilisation des nouvelles technologies comme le Li-Fi.

 

Les candidats disposeront d’une grande liberté tant en matière de programmation, de modèle économique que de formes urbaines ou architecturales.

 

Le cadre partenarial proposé constitue une composante forte de cette consultation avec, notamment, des expériences attendues de coopérations innovantes entre acteurs privés et publics, et avec la population.

 

La capacité des candidats à mobiliser une diversité de talents et de potentiels de créativité sera particulièrement appréciée.

 

EXTRAITS ORIENTATIONS MGP
Retour Accueil : PREMIÈRES RÉFLEXIONS  /
PROPOSITIONS RIVERAINS
 
AXE 1 : Développement économique (…) : offre de services innovants aux entreprises, à la population, aux utilisateurs du réseau de transport et des gares
 
AXE 2 : Intégration de l’économie collaborative (...)
AXE 3 : Développement de commerces novateurs (…) 
AXE 4 : Transition énergétique, défi climatique et qualité environnementale (…) qui intègre la dimension essentielle de la nature en ville.
AXE 5 : Numérique, Culture, Patrimoine, Associatif
AXE 6 : Territoires franciliens et Grand Paris
(Chapitres en construction)

 

 

 

 

Avancement avec le collectif "coeur de Plateau"
Riverains, Gentilléens, Associations, Travailleurs, Étudiants, Enfants, Personnes âgées, Commerçants, Touristes, Élus, Passants...

Aller plus loin...

Références bibliographiques illustrées :

 

Histoire de Gentilly, du quartier du Plateau, de la rue...

Patrimoine bâti et Paysage

Flux : circulation, RER B et piétons

Aspects de santé publique spécifique à Gentilly

Directives Trame verte et Vallée scientifique de la Bièvre

Santé et Nature en ville

Inventaire des  «  réservoirs  de
biodiversité  »  et  des  corridors de l'îlot Paix-Reims

Initiatives, idées et propositions

Témoignages

Extrait plan cadastral. Commune de Gentilly. Section : E. Feuille : 000 E 01. Échelle d'origine : 1/500

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now